28 décembre 2022 3 28 /12 /décembre /2022 09:36

Le 20 octobre 2022

Ph JFF

Pourquoi ne mettrais-je pas la date ? Ce jeudi est un jour comme les autres, et sur ces 23 km, les collines se succèdent, avec pas mal de routes de crêtes poussiéreuses et tortueuses. D’énormes fermes en forme de villas aux proportions renaissance parfaites ponctuent les hauteurs. A chaque demie-heure une vue panoramique récompense le pèlerin.

Une marche dans le vide de la solitude. Le corps suit sans maugréer. Voilà 5 jours que j’avance et il a acquis à nouveau l’entraînement indispensable.

Le temps est au beau fixe. Ce mois d’octobre est exceptionnel, je l’entends dans les conversations des paysans lors de mes pauses, au café. Leurs récoltes pourront se faire dans la sérénité.

A l’étape, je recroise la francigéna et fais connaissance de 2 pèlerins qui dorment au même gîte, un centre culturel qui m’a l’air paroissial.

Ça fait du bien de faire des rencontres, nous en avons besoin pour conserver notre humanité. C’est pour l’effet contraire qu’on a cherché à nous séparer de nos proches, de nos amis, de nos collègues. Le diable, l’étymologie de ce mot l’atteste, divise.

Un mot ou deux que ces deux pèlerins prononcent et non, nous ne dépasserons pas la courtoisie réglementaire. Leur monde, celui de la peur organisée, n’est pas le mien.

Je suis parti pour me retrouver, pour tenter de m’approcher de François, pour jouir de la nature, pas pour entendre des sornettes répétées cent fois par ceux qu’ils écoutent. Demain, je retrouverai la route, les champs, les arbres et la solitude avec joie.

Ph JFF

LIRE LA SUITE

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2022 1 26 /12 /décembre /2022 18:01

La Toscane spectaculaire

 

Hier soir, à la porte nord piétonne qui nous ouvrait le village après un raidillon, nous avons discuté avec de jeunes touristes. Ils venaient de prendre des vues à l’aide d’un drone. Nous, nous n’avons pas grand-chose dans notre sac, mais pour te donner une idée, voici une photo aérienne.

 

Encore une belle matinée ensemble : des châteaux, des chênes centenaires et une taverne improbable. Chez Marcello, les vingt bacs des plantes potagères sont des baignoires...


En cours de route, au gré des appels téléphoniques, il apparaît que ce serait difficile de trouver un logement à Sienne. Alors je quitte les compagnons et pars seul sur mon chemin d’Assise.
Je trouverai bien quelque part.


La pause que je m’accorde est en face d’un des plus beaux panoramas du monde.

Mon lit ce soir, ce sera un matelas sur une haute table d’un atelier de couture paroissial, à San Rocco a Pilli. Accueil assez chaleureux par un curé francophone, jeune et petit, à la tête de jeune premier. Pour tout tampon il laisse sur ma crédentiale un mot juste qui me convient.

 

Déception dans la soirée : la conversation n’aboutira pas. Il lui manque des informations ; il ne semble recevoir que celles de sa hiérarchie. Après mes 28 kilomètres, mon envie de convaincre s'est émoussée... demain, j'en ferai un peu moins.


LIRE LA SUITE ICI

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2022 5 23 /12 /décembre /2022 10:39

Raccourcis et compagnie

 

Ph JFF

Le dîner d’hier, dans une ambiance fraternelle, a levé le voile sur les sujets tabous. En compagnie de Martina, la sympathique Autrichienne qui vit au sud de Vienne avec Paul, le Néo-zélandais, et de Ja, l’Irlandais, je me sens sur la même longueur d’ondes. Ils savent qu’en France tout est à l’envers jusqu’à l’absurde, encore plus que dans leur pays. Leur compréhension me fait du bien. Nous en verrons la fin, mais ce sera long. En attendant, il faut apprendre à survivre, au cas où.

 

Ils connaissent les plantes sauvages comestibles, la culture des légumes sans labour, sur sol vivant, sans intrants chimiques. Je pourrais faire un stage chez eux, j’apprendrais beaucoup.

 

Ja va jusqu’à Rome, Martina et Paul s’arrêteront à Sienne cette fois-ci, manquant de jours de congé. Elle connaît bien le parcours francigénesque d’aujourd’hui, et nous fait passer par des vallons frais, boisés, accidentés et spectaculaires, puis après un capuccino pris dans un agriturismo de luxe, par des raccourcis non balisés.

 

Un écriteau me rappelle le chemin de Compostelle : "Il n’y a pas d’arc-en-ciel sans orage". A une halte, une affichette me donne envie de commander tout de suite un apéritif, mais ce n’est pas l’heure…

 

Ph JFF

J’ai hâte de voir Monteriggioni. L’arrivée à ce village entièrement fortifié est spectaculaire. Je te le montrerai dans le prochain article.

 

Le soir, le repas est à nouveau un moment de chaleur humaine sincère. L’occasion de vous présenter mes compagnons pèlerins.

Ph Martina à gauche la photographe, à droite Ja, et Paul plus au centre

LIRE LA SUITE

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2022 4 22 /12 /décembre /2022 13:32

La ville aux 14 tours

 

Ce lieu est unique. Puissiez-vous tous le visiter (dans la sérénité, sans crispation) !

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2022 3 21 /12 /décembre /2022 14:44

Cyprès, vignes et oliviers

Ph. JFF

Le deuxième jour c’est celui du premier capuccino, un régal partout. Les nuances sont dans les détails : sans chocolat en poudre, avec chocolat en poudre, sans dessin, avec dessin. J’aime la manière qu’ils ont de taper le pot de lait bouillant pour tasser la mousse…

 

Le deuxième jour, c’est celui où, près du capuccino, on commence à fraterniser avec les autres pèlerins ; on se revoit, on entre en conversation et on commence à sentir avec qui on va se trouver bien.

 

Le deuxième jour, j’ai marché de Gambassi Terme où se trouve l’église de Santa Maria Assunta di Chiana à San Giminiano. 15 km pour me reposer des 23 kilomètres de la veille.

Ph JFF

Ph JFF

 

Faire tronçon commun avec la via francigena m’apporte de la compagnie, même en octobre. Au travers des conversations, je m’aperçois qu’on est un peu sur l’équivalent du Puy – Conques. Ils arrivent à Lucques, marchent jusqu’à Sienne et basta, ils rentrent chez eux contents. Ils auront traversé la partie la plus spectaculaire, la plus touristique, la plus gastronomique de la francigena. Quelque part j’ai vu une affichette vantant les mérites du portage des sacs, c’est dire… J’arrive seul au monastère de Bose au moment où tinte la cloche.

 

Ph JFF

A l’intérieur de la ville de San Giminiano je m’offre dans la cathédrale le plaisir d’admirer les fresques de Ghirlandaio, un des maîtres de la Renaissance florentine. Dans la chapelle Santa Fina, il a eu la courtoisie, à moins que ce soit l’obligation, de représenter quelques–unes des tours de la ville derrière des portraits presque aussi vrais que nature.

 

Ph JFF

Avec mes amis pèlerins nous finissons la journée hors de la ville. Chacun dort dans un mobilhome tout confort rien que pour lui au prix de 21 euros.

 

POUR LA SUITE, CLIQUER ICI

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2022 2 20 /12 /décembre /2022 17:00

« L’avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons en faire »

 

Octobre 2022. Deux longues années de folie collective me séparent de mon dernier chemin.

 

Pour connaître mon dernier article sur mon dernier jour en Toscane, voir l’article à ce sujet.

Et pour voir la série en Italie au complet, commencer ici.

 

H. Bergson a raison. Réclusions forcées, sidération, recherches, réflexion ont fait place aux actions, aux rencontres, à l’enthousiasme et à l’équilibre en 2022. Une vie normale à condition de tourner le dos à tout le négatif, et ça marche !

 

Ça marche tellement que mi-octobre, après un acheminement de deux jours qui m’a fait prendre 8 fois les transports (voitures, bus, métro, bateaux, trains), dormir par terre à bord, traverser le quartier vénitien de Livourne, j’ai eu un hébergement dans un gîte dont une employée municipale m’avait dit qu’il était complet. La chance sourit aux naïfs insistants. Le lendemain, j’ai la joie de reprendre le chemin.

 

A partir du 15ème kilomètre, le corps se fait sentir, surtout les jambes. La conversation des personnes sur le chemin me les fait oublier : un Irlandais au prénom improbable me rappelle les conditions effroyables imposées dans son pays par l’occupant anglais, une Suissesse me dit jardiner en montagne sans intrants chimiques, une Galloise évoque la répression par les troupes d’Henry VIII. Comme s’il était nécessaire d’évoquer les souffrances d’hier pour nous rendre supportables celles d’aujourd’hui. Pendant ce temps nous traversons les merveilleuses collines du Chianti. Et leurs promesses d’automne.

 

A écrire ces lignes deux mois plus tard, l’envie me prend de repartir.

 

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2022 5 11 /11 /novembre /2022 07:37

Tournai-Paris Belgique-France

 

 

La revue flamande Hola !* numéro 148 de novembre 2022 relate l’inauguration qui s’est tenue à Paris le 18 septembre 2022.

 

Page 31, photo du geste symbolique. La traduction française du texte pourrait ressembler à :

 

Les coquilles à Paris

 

Non loin de la Tour Saint-Jacques à Paris les pèlerins se sont retrouvés pour la cérémonie des coquilles au sol qui nous sont familières.

La Tour Saint-Jacques est un clocher gothique situé dans le quatrième arrondissement de la capitale Français. Cette tour de 52 mètres est le vestige de l'église Saint-Jacques-de-la-Boucherie.

Heureuse coïncidence, au moment de l'inauguration passait une pèlerine. Elle s'est jointe aux festivités.

L'itinéraire de Tournai à Paris et à Santiago côtoie la Tour Saint-Jacques. Les coquilles au sol facilitent la traversée de Paris.

 

Flamands, Wallons et pèlerins de toutes origines

sont les bienvenus sur la Voie de Paris.

 

 

* Hola ! Est la revue de l’association belge en pays flamand Vlaams Compostelagenootschap https://compostelagenootschap.be/

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2022 7 06 /11 /novembre /2022 06:42

Re-Sortez les mouchoirs

 

Il y a de bonnes années et de moins bonnes : le projet déposé en février 2022 n’a pas recueilli un nombre suffisant de votes.

 

Les raisons sont hypothétiques, mais il y en a.

Es bueno celebrar los resultados del triumfo, pero tambien es bueno reconocer las lecciones del « fracaso ».

Alejandro Jodorowski

 

Nous n’abandonnons pas, et l’an prochain me verra déposer, peut-être un peu différemment, le projet pour la valorisation du Chemin de Compostelle à Paris.

 

Merci à ceux qui m’ont accompagné pour entendre, dans les beaux salons de l’hôtel de Ville, cette nouvelle désagréable, RD, JG, FG. Il existe une vraie solidarité entre pèlerins.

 

Un grand merci à tous ceux qui ont soutenu le projet, surtout à ceux qui ont fait le déplacement pour participer au vote.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2022 3 12 /10 /octobre /2022 06:58

Phase 3

Succès de l'inauguration du dimanche 18 septembre sur la voie de Paris, suite et fin

Dans la cour de l’église Saint-Jacques-du-Hautpas, au café-croissant habituel s’est ajoutée la sangria. Dégustation de tarta de Santiago spécialement produite et décorée par un patissier de Verrières, où passe la Voie de Paris. Joao Gonçalves a assuré la commande et les transports dans une capitale où la voiture était bannie ce jour-là, réservée aux circulations douces uniquement, à partir de 11 heures...

 

Mme Berthout a coupé le gâteau et s’est prêtée à la distribution aux participants surpris par la convivialité du moment.

 

 

Le hasard fait toujours bien les choses quand on agit pour le Chemin : une jeune pèlerine passait par là, accompagnée de sa mère. Elle a littéralement été happée par la compagnie, son chemin commençait sous de très bon auspices.

 

Merci à tous. N'oublions pas que la tâche n'est pas terminée.

 

Et gageons que la prochaine inauguration sera encore plus belle.

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2022 6 01 /10 /octobre /2022 18:28

Phase 2

Succès de l'Inauguration du Dimanche 18 septembre sur la Voie de Paris, suite.

« L’humain est bien dans ses baskets (heureux) quand il contribue à plus grand ». Cette phrase de Louis Fouché pourrait à elle seule résumer le sentiment des bénévoles René Deleval, Gonçalves Joao Manuel, Brigitte Collignon, Eduardo Paz et tant d'autres qui « autour de Jean-François Féjoz » ne comptent pas leurs efforts pour obtenir le balisage du Chemin de Compostelle dans Paris avec des clous-coquilles. Jacques Chauty, président de l'association Compostelle 2000, leur a rendu hommage.

 

 

Des mains de M. Roberto Varela conseiller culturel à l’ambassade d’Espagne et d’Eduardo Cuña Paz, de la Maison d’Espagne à Paris, trois d'entre eux ont reçu une coquille de bronze du Xacobeo en remerciement de leur engagement pour promouvoir le Chemin de Compostelle. Merci à Eduardo Paz qui avait préparé cette surprise.

 

 

Au son de la cornemuse, la maire a pu s'entretenir avec le président de la Société Française.

 

 

Philippe Demarque, ancien président de l'association du Nord, accompagné de son épouse, est venu spécialement de Lille. On les voit devant une série de "dazibaos" ; ce sont tous les messages de sympathie envoyés dans un réseau social par les pèlerins qui soutiennent notre action. Qu'ils en soient vivement remerciés.

N'oublions pas que la tâche n'est pas terminée. Il nous reste à obtenir la même chose dans 3 arrondissements et dans une commune essentielle

pour le pèlerin de la Voie de Paris.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan