17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 21:11

Ah les filles de Paris !

 Entree_d-Isabeau_de_Baviere_dans_Paris.jpeg

Entrée d'Isabeau de Bavière dans Paris 1385 ; oeuvre postérieure

On reconnaît au moins 3 monuments visibles de nos jours.


C’est entendu, Nicolas Flamel est parti sur le Chemin de Compostelle chercher les informations qui lui manquaient pour fabriquer la pierre philosophale. Aux voisins il fallait raconter autre chose, Léo Larguier en profite pour décrire la foi de l’époque :

 

« Chaque année on désignait pour cette scène (de la Nativité) une jeune fille de la paroisse renommée pour sa vertu et sa grâce, et, il y avait quelques mois, c'est Aalis, une brodeuse qui vivait avec sa mère, tout près de la maison de Nicolas Flamel, que l'on avait choisie.

 

Elle se dirigeait vers la boulangerie où la drapière lui reprochait tantôt de se montrer plus fière depuis qu'elle avait figuré Madame Marie, dans l'église qui sentait la résine des sapins ébranchés, les cierges et l'encens.

 

-  Dieu vous donne bon jour et bonnes heures, dit-elle sur le seuil de la boutique.

 

Elle était vêtue d'une robe de futaine bleue, toute simple, mais dont les longs plis ressemblaient à ceux que les tailleurs d'images donnaient aux jupes de pierre de leurs madones. Ses blonds cheveux, nattés autour de sa tête lui faisaient une couronne dorée, son pur visage avait l'ovale des figures sculptées dans le pays chartrain, et, quand elle souriait, on pouvait songer aux deux anges qui sont à côté de Saint Nicaise, au portail de la cathédrale de Reims.

 

Elle était claire, nette, élégante et fine, malgré sa robe modeste. Une vraie fille de Paris.

 

La boulangère lui fit compliment et s'enquit de la santé de sa mère qui ne sortait guère , puis elle lui donna le pain qu'elle prenait chaque jour et qui avait la forme d'une couronne.

 

-  Aalis, dit-elle, nous parlions avec Etiennette de notre voisin, maître Nicolas Flamel qui part demain matin en pèlerinage. Il va à Saint Jacques de Compostelle et je suis sûre que, savante comme tu l'es, tu connais ce saint.

 

La jeune fille rougit et répondit tout de suite :

 

-  Mais c'est devant le tombeau du saint apôtre Jacques, si je ne me trompe, que messire Nicolas Flamel va prier ! Il y a longtemps, bien avant l'an mille, un berger de ce pays aperçut, une nuit, sur la colline où il gardait son troupeau, une lumière confuse, pareille à une vapeur d'argent, à une étoile dans la brume. Il en parla à l'évêque. A l'endroit où, chaque nuit, rayonnait doucement cette mystérieuse clarté, on creusa le sol. Les pioches et les pelles semblaient soulever des monceaux de roses, tant la terre embaumait, et l'on ne tarda point à découvrir un cercueil de marbre. Il contenait un corps parfaitement conservé et il fut facile de reconnaître que c'était là l'apôtre Jacques.

 

On construisit une belle église à cet endroit, il y eut de nombreux miracles et une grande ville naquit autour de la cathédrale. Cette ville prit le nom du saint. Voilà tout ce que je sais.

 

La drapière elle-même joignait les mains devant tant de science... »

Léo Larguier

 

Source :

LE FAISEUR D’OR NICOLAS FLAMEL

J’ai lu A220 collection l’aventure mystérieuse

P 75

 

Cliquer ici pour lire un autre texte du même ouvrage

 

 

Repost 0
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 21:18

Qui aurait cru cela ?

 

L'histoire de Nicolas Flamel est une des plus belles, des plus mystérieuses, des plus mythiques légendes du Chemin de Compostelle.

 

 

On est dans les années 1360, la belle ville de Paris se développe à l'intérieur des remparts de Charles V.

 

 

Un libraire, à la fortune aussi immense qu’inexpliquée, 

                  leolarguier BIS

Léo Larguier, écrivain

serait parti sur notre Chemin, dit-on, à la recherche de parchemins d'alchimie...

 

La version officielle était différente. Léo Larguier raconte :

 

« - Vous savez la nouvelle ? Notre voisin part demain matin, à la pointe du jour... pour un grand voyage...

 

Elle regarda du côté de la maison où se balançait l'enseigne qu'ornait un lys doré.

 

La boulangère joignit les mains :

 

- Nicolas Flamel ! Est-ce Dieu possible ? Un grand voyage ? Lui qui est toujours assis devant son écritoire...

 

- C'est ainsi, mamie. Mme Pernelle est venue acheter l'étoffe dans laquelle on a taillé un bon manteau et je sais qu'on y a cousu des coquilles, comme il sied aux vêtements des pèlerins qui prennent la route pour accomplir un voeu. Un homme si tranquille ! Qui aurait cru cela ? .. Tenez, voilà Colette, la fille de Marguerite, leur servante ; elle doit bien savoir ce qu'il en est...

 

La jeune fille entra, et, comme la boulangère lui tendait la miche qu'elle avait coutume de prendre chaque jour, elle dit :

 

- Il m'en faudrait encore une, aujourd'hui.

 

- Vous avez sans doute des parents à souper ? insinua la femme du drapier.

 

- Non, non, répondit Colette, c'est pour notre maître. Il s'en va demain matin et il mettra celle-ci dans son bissac.

 

- Messire Nicolas Flamel part en voyage ? s'exclama la boulangère.

 

- Oui... Il a fait vœu d'aller prier à Saint Jacques de Compostelle... des semaines et des semaines de marche... très loin d'ici, dans les Espagnes... Nous sommes bien affligées, mais on doit tenir les promesses qu'on a fait aux saints, n'est-ce pas ?

 

Elle prit ses deux miches et se sauva... »

 

Sources :

LE FAISEUR D OR NICOLAS FLAMEL

J'ai lu  A220 collection l'aventure mystérieuse   

P 71

 

 

Repost 0

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan