5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 13:52

Appel à soutiens et commentaires – gratuit !

 

 

049-COQUILLE-ST-SEVER-Ph.-J-F-F-.jpg

Saint Sever     Ph. J F F 

 

2010-12-23-16.05.21--LYON-PAR-J-CHAUTY---TER-.JPG

Lyon       Ph. J. Chauty

BORDEAUX-PH-Mie-CELINE-LACHAUD_2500.jpg

Bordeaux    Ph. MC Lachaud

PARIS-Ph.-J-F-F-.jpg

Paris    Ph. J F F 

   

Paris n'a pas de clous en bronze pour matérialiser le chemin de Compostelle.


Budget à la clé, la mairie a lancé un appel à idées et projets pour la ville. Nom de l'opération : "Budget participatif".


Et l'idée des clous dans Paris a été soumise dans cette consultation :


copie-d-ecran-idee-compostelle.jpg

 

On trouvera cette annonce en cliquant sur cette copie d'écran ou sur ce lien : 
https://idee.paris.fr/des-clous-pour-compostelle


Pour que ce projet ait des chances d'être examiné, multiplions soutiens et commentaires favorables !


C'est facile : après lecture, aller en bas de la page.

A gauche, on peut cliquer sur JE SOUTIENS .

A droite on peut commenter en cliquant sur JE COMMENTE. Faisons les deux !


Déjà un certain nombre de personnes ont apporté leur soutien à cette idée. Bravo !


Mode d'emploi :

Tous, consacrons chacun 2 fois 5 minutes pour soutenir l'idée !
- 5 minutes pour créer un compte pseudo + mot de passe (neuf signes et au moins un chiffre) permettant d'intervenir dans l'opération. Pour la date de naissance on met ce qu'on veut pourvu que ce soit réaliste ; utiliser la formule 00/00/0000. Ne remplir que les rubriques dotées d'une astérisque*. Ne pas se décourager quand ça semble résister, et réessayer. Ne pas attendre le mail de confirmation du mot de passe (qui est superflu et ne vient jamais),
- 5 minutes pour Soutenir et Commenter. Eviter les mots pèlerin, pèlerinage et Saint Jacques pour que le projet ne soit pas refusé sous prétexte, légitime ou non, de laïcité.

Cliquer sur cette copie d'écran pour soutenir et commenter :      copie d ecran idee compostelle


Ces clous sont une pensée et une aide aux marcheurs discrets qui traversent Paris. Aux riverains ces clous sont aussi une invitation à partir à leur suite. Les associations, les institutions appuient cette démarche.

 

Aujourd'hui ce sont des soutiens individuels qu'il faut pour grandir les chiffres.


Plus que quelques courtes semaines avant le dépouillement, alors soutenons ! 


Rappel du lien vers l'annonce :


https://idee.paris.fr/des-clous-pour-compostelle


 

 

 

3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 22:37

Rescapée

 

Robida_vingtieme_siecle_p79_1-copie-1.jpg

Source : Le Vingtième siècle

Né à Compiègne, où passe le chemin de Compostelle, Albert Robida avait imaginé un destin différent pour la tour Saint Jacques.

 

C'était en 1883, au temps des ballons dirigeables.

 

 

 

 

 

31 janvier 2015 6 31 /01 /janvier /2015 16:24

Investigations

 

10622874_10204502164946216_6257829986180628920_n.jpg

Ph. J F F 

Ce chef-d'oeuvre de Véronèse, qu'on peut admirer au Louvre dans la même salle que la Joconde, comporte une anomalie.

 

Il montre le moment où, voyant leur compagnon de route rencontré quelques instants plus tôt rompre le pain, les pèlerins d'Emmaüs reconnaissent en lui le Christ. *

 

Par convention, même s'il ne sont pas partis pour Santiago, les pèlerins sont souvent représentés en peinture avec les attributs traditionnels hérités du Chemin de Compostelle : bourdon, gourde et surtout coquille. Tu l'as vu chez le Caravage (voir le lien) à propos de la même scène.

 

Ici, nos deux marcheurs sont bien équipés de leur bourdon, mais semblent manquer les coquilles St Jacques. Où sont donc les mollusques ?

 

Il faut s'y prendre à plusieurs fois pour les trouver.

 

VERONESE-COIN-SIGNATURE-ET-COQUILLES-BIS-_38926742069821188.jpg

Ph. J F F  

 

C'est le menuisier encadreur qui les a fournis.

 

 

 

*Remarquons au passage, au centre de la table et donc de la scène, un verre vide, aux allures de flûte à champagne. Il symbolise la transparence. On ne peut pas mieux évoquer la clairvoyance !

 

 

 

Published by J F F - dans Art
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 16:16

Comme à l'école

 

 

Le monde d'internet, normalement, est fait de gens qui inventent. Certes ils peuvent s'inspirer du travail des autres, développer des idées,  communiquer, mais l'important est surtout de travailler, d'étudier, d'écrire.

 

Pourtant, comme à l'école, il y a des copieurs et des copieuses.

 

Ainsi on découvre qu'un article de chemincompostelle.over-blog.com a fait l'objet d'une razzia par une blogueuse.

 

Démonstration :

24 juillet 2011 : un article sur le cadran solaire de Dali, rue Saint Jacques est publié. Voir le texte original ici.

 

original dans mon blog BIS

 

2 avril 2013 : dans un blog dont on taira le nom pour ne pas lui faire de publicité on retrouve les mêmes tournures de phrases. Pour certaines parties, c'est directement un copié-collé.

 

2eme-copie-d-ecran-TER-.jpg

 

Hélas, dans l'élan, de notre beau chemin la "non-rédactrice" a défiguré l'aventure. En l'affublant d'un a. Avanture. Comme avantage ?

 

Il vaut mieux en rire : à ce niveau, pour celui qui en est victime,

 

 le plagiat n'est guère gratifiant...

 

Cliquer sur la première image pour lire l'article original dans sa totalité.

 

 

 

Published by J F F
commenter cet article
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 09:59

Résultats et remerciements

 

 

ENTREEE-PARC-DE-LA-VILLETTE---BIS-.JPG     JEUNE-FEMME-ASSISE-Ph.-J-F-F-BIS-.jpg

 Photos J F F

 

Marcheur au long cours venu du Nord, bienvenue !

 

Tu as peut-être envie de les voir en photos avant de les observer en vrai : voici les plaques dédiées à ton accueil lorsque, entrant à Paris, tu aperçois le Parc de la Villette et la Cité des Sciences.

 

L'Arbre et le Banc se trouvent ici :

 CARTE-jpg-FRANCAIS-BIS-.jpg

Flèches jaunes : le Chemin de Compostelle, Voie de Paris

 

Banc et Arbre ont été parrainés par des dons destinés à un meilleur accueil aux handicapés. Double intention : grâce à un dernier don de Christiane D., un lot de deux films en braille, les aveugles pourront du doigt lire les plaques.

 

PLAQUE-DU-BANC-TER---650333131_6273607293068746765_n.jpg

 

plaque de l'arbre BIS 04865014497228 63899701791522214

 

Que tous soient remerciés d'avoir participé à la création du premier signe moderne de l'antique Chemin de Compostelle qui traverse Paris.

 

 

 

Liens vers les articles :

Le Projet

Du Banc à l'Arbre

Le Dévoilement des plaques n°1

Le Dévoilement des plaques n°2 avec des pèlerins de passage

 

 

 

20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 18:41

4ème jardin à Paris

 

10419954_10204864583326449_607330302660278623_n.jpg

Le square l'hiver Ph. J F F

 

800px-P1070680_Ensemble_foral_square_du_Serment_de_Koufra-P.JPG

Le square l'été, et la Baigneuse Ph. Stefi 123

 

Déjà à la Porte d'Orléans, dominée par la statue du Général Leclerc, le pèlerin a la sensation de quitter la ville. Après le Parc de la Villette, le Jardin des Récollets et le Square Saint Jacques, il découvre le quatrième et dernier jardin de Paris. Il entre dans le Square du Serment de Koufra. L'histoire de ce serment est intéressante.  

 

10940472_10204864727370050_1574394610643708511_n.jpg

Ph. J F F

 

Il est des serments de toutes sortes. Le pèlerin ne s'est-il pas juré de marcher jusqu'à son arrivée à Santiago ?

 

Une partie du chemin : 

 Sans-titre.jpg

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 21:11

Ah les filles de Paris !

 Entree_d-Isabeau_de_Baviere_dans_Paris.jpeg

Entrée d'Isabeau de Bavière dans Paris 1385 ; oeuvre postérieure

On reconnaît au moins 3 monuments visibles de nos jours.


C’est entendu, Nicolas Flamel est parti sur le Chemin de Compostelle chercher les informations qui lui manquaient pour fabriquer la pierre philosophale. Aux voisins il fallait raconter autre chose, Léo Larguier en profite pour décrire la foi de l’époque :

 

« Chaque année on désignait pour cette scène (de la Nativité) une jeune fille de la paroisse renommée pour sa vertu et sa grâce, et, il y avait quelques mois, c'est Aalis, une brodeuse qui vivait avec sa mère, tout près de la maison de Nicolas Flamel, que l'on avait choisie.

 

Elle se dirigeait vers la boulangerie où la drapière lui reprochait tantôt de se montrer plus fière depuis qu'elle avait figuré Madame Marie, dans l'église qui sentait la résine des sapins ébranchés, les cierges et l'encens.

 

-  Dieu vous donne bon jour et bonnes heures, dit-elle sur le seuil de la boutique.

 

Elle était vêtue d'une robe de futaine bleue, toute simple, mais dont les longs plis ressemblaient à ceux que les tailleurs d'images donnaient aux jupes de pierre de leurs madones. Ses blonds cheveux, nattés autour de sa tête lui faisaient une couronne dorée, son pur visage avait l'ovale des figures sculptées dans le pays chartrain, et, quand elle souriait, on pouvait songer aux deux anges qui sont à côté de Saint Nicaise, au portail de la cathédrale de Reims.

 

Elle était claire, nette, élégante et fine, malgré sa robe modeste. Une vraie fille de Paris.

 

La boulangère lui fit compliment et s'enquit de la santé de sa mère qui ne sortait guère , puis elle lui donna le pain qu'elle prenait chaque jour et qui avait la forme d'une couronne.

 

-  Aalis, dit-elle, nous parlions avec Etiennette de notre voisin, maître Nicolas Flamel qui part demain matin en pèlerinage. Il va à Saint Jacques de Compostelle et je suis sûre que, savante comme tu l'es, tu connais ce saint.

 

La jeune fille rougit et répondit tout de suite :

 

-  Mais c'est devant le tombeau du saint apôtre Jacques, si je ne me trompe, que messire Nicolas Flamel va prier ! Il y a longtemps, bien avant l'an mille, un berger de ce pays aperçut, une nuit, sur la colline où il gardait son troupeau, une lumière confuse, pareille à une vapeur d'argent, à une étoile dans la brume. Il en parla à l'évêque. A l'endroit où, chaque nuit, rayonnait doucement cette mystérieuse clarté, on creusa le sol. Les pioches et les pelles semblaient soulever des monceaux de roses, tant la terre embaumait, et l'on ne tarda point à découvrir un cercueil de marbre. Il contenait un corps parfaitement conservé et il fut facile de reconnaître que c'était là l'apôtre Jacques.

 

On construisit une belle église à cet endroit, il y eut de nombreux miracles et une grande ville naquit autour de la cathédrale. Cette ville prit le nom du saint. Voilà tout ce que je sais.

 

La drapière elle-même joignait les mains devant tant de science... »

Léo Larguier

 

Source :

LE FAISEUR D’OR NICOLAS FLAMEL

J’ai lu A220 collection l’aventure mystérieuse

P 75

 

Cliquer ici pour lire un autre texte du même ouvrage

 

 

16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 19:16

Paresse ou courage, surdité ou éveil ?

 

ANDRE-WEILL-A-DRANCY-BIS.JPG

André Weill, le 28 juin 2014

 

Pour toutes sortes de raisons, des millions de personnes ont marché dans la rue dimanche 11 janvier 2015.


Six mois plus tôt, un homme avait pressenti que les choses ne vont pas dans le bon sens en France et dans le monde. Militant du dialogue inter-religieux, il travaille régulièrement dans les prisons...

 

Il a marché, marché, de la région parisienne à sa terre familiale, pour dire non au racisme, à la xénophobie, à l'intolérance et à la violence.

 

Dans la marche prémonitoire d'André Weill, si seulement quelques centaines de milliers de personnes l'avaient accompagné, l'horreur et ses conséquences auraient-elles eu lieu ?

 

Sa marche avait été annoncée dans cet ARTICLE

 

André Weill publie régulièrement un BLOG


 

 

 

Published by J F F - dans Evènements
commenter cet article
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 11:29

"Mais on l'a mérité"

 

 

Pour entrer en Espagne, la Voie de Paris, plus que les autres, offre deux possibilités :

 

- longer la côte et prendre le Chemin du Nord, montagneux, spectaculaire et tranquille,

 

- ou passer par Saint-Jean-Pied-de-Port, traverser les Pyrénées, et joindre le Camino Francès.

 

Images et impressions de cette ascension.

 

 

 

 

 

 

      NDLR : Un peu dommage toutefois de ne commencer qu'à St Jean Pied de Port. C'est se priver du plaisir de centaines de kilomètres en amont.

 

Published by J F F - dans Tracés
commenter cet article
3 janvier 2015 6 03 /01 /janvier /2015 18:55

Nord – Sud

 

cae-18-philippedelisle-etampes-p-BIS.jpg

La Porte St jacques, Philippe Delisle, Huile sur toile, Musée Municipal d'Etampes

 

Le Chemin de Compostelle est partout. Les noms des rues, des faubourgs, des portes des villes en disent long. Sur la Voie de Paris et dans toute cette partie de la France, les rues ou faubourgs St Jacques sont en général, c'est logique, soit au sud, soit au nord de la partie ancienne de la ville.

 

Au sud à Paris, la rue St Jacques commence peu après le franchissement de la Seine. A Nantes la rue St Jacques, à Chinon le Faubourg Saint Jacques, mènent au sud.

 

Au nord des agglomérations, ils sont comme des signes d'accueil faits au pèlerin. A Cognac (détrôné par Saintes), celui-ci traversait un faubourg aujourd'hui quartier Saint Jacques avant de franchir le pont qui le menait à la Porte Saint Jacques, située au nord-ouest de la ville.

 

panneau-etampes.jpg

 

A Etampes, en Essonne, c'est au nord-est que le pèlerin devait pénétrer dans la ville en passant par un pont-levis puis un châtelet qui gardait l'entrée de la Porte St Jacques (peinture ci-dessus).

 

 carte-BIS.jpg

Etampes, presque à mi-chemin entre Paris et Orléans


Plus de Porte, elle a été remplacée au XVIIIème siècle par deux piliers symboliques.

 

Mais le marcheur d'aujourd'hui qui aurait choisi la branche est vers Orléans, une fois entré dans le vieux centre ville d'Etampes, est toujours accueilli par la longue rue...

 

... St Jacques.

 

plan bis

Published by J F F - dans Tracés
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan