19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 13:53

Aide et Patrimoine

Remerciements A-M. R. et Claude G.

Remerciements A-M. R. et Claude G.

Pèlerin a publié un rappel sur le budget participatif de la ville de Paris.

 

 

Merci au journal et à la rédactrice.

 

 

En ces journées du Patrimoine, les 19 et 20 septembre, la moindre des choses est de se battre pour que le Chemin de Compostelle soit matérialisé à Paris. Ce beau chemin fait partie de notre patrimoine commun. Votez et faites voter par internet ou dans les urnes, mais votez et faites voter !

 

Cliquer sur cette ligne (pour la création d’un compte, inventer un mot de passe de plus de 6 signes)

Compostelle à Paris Dernier Jour avant la Fin du Vote
Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 19:34

Dépouillement

Jan Poutnik Konvicka après Santiago Arrivé à la Mer

Devenir un nouvel homme ou une femme nouvelle, tel est l’objectif du pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle. Arrivé à Finisterra, la tradition veut que le pèlerin ou la pèlerine brûle ses vêtements. Il ou elle en revêt d’autres, neufs.

 

 

Jan, lui, est entré dans la mer. Summum du dépouillement ?

 

 

Parti, le 19 avril de cette année, de Kostelni Myslova (63 habitants) en République Tchèque, il a bravé les aléas, le vent et les orages, la canicule et les montagnes, dormi dehors, accepté l‘hospitalité. Il a dû traverser le sud-est de l’Allemagne, puis l’Autriche, la Suisse, la France et l’Espagne.

 

 

Extrait de 3700 km de photos  :

 

La borne zéro

La borne zéro

Avant le départ de Conques

Avant le départ de Conques

Nature généreuse, en France

Nature généreuse, en France

Impermanence près de Stans

Impermanence près de Stans

Ambiance volcanique en Suisse

Ambiance volcanique en Suisse

Avec la neige, en Autriche

Avec la neige, en Autriche

Le périple n’est pas terminé. Jan prévoit d’entrer au Portugal, d’aller à Fatima, Lisbonne, puis de traverser à nouveau  l’Espagne et la France, direction Rome.  

 

 

Ultreia ! 

 

Toutes photos : Jan Poutnik Konvicka

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 14:10

Une belle incitation

PèLERIN 10 septembre 2015

PèLERIN 10 septembre 2015

Merci à Pèlerin et à Gaële de la Brosse pour ce bel article incitant les lecteurs à voter en faveur du projet des clous en bronze. Rappelons que ce projet porte à présent le n° 40 et le nom de REDECOUVRIR PARIS SUR LES TRACES DE… et qu’on peut le repérer facilement dans la dizaine de projets que compte la rubrique Culture et patrimoine.

 

 

Le partenaire de cette opération joue le jeu à fond, l’équipe du journal a compris que les clous dans Paris mettront en valeur et la capitale et nos beaux chemins.

 

 

Facile de voter dans les mairies, on peut aussi voter par internet. Voir le mode d’emploi ci-dessous.

 

 

Voter et faire voter dès maintenant, ne pas remettre au lendemain, le temps passe vite et tout s’arrête le 20 septembre au soir…

 

 

VOTE PAR INTERNET

Mode d’emploi

- chercher  budgetparticipatif.paris.fr
- on y voit une barre blanche avec des onglets , successivement Je Vote, Le Budget Participatif, Edition 2014, Actualité, etc... cliquer sur Je Vote. Ceci est le lien qui vous y amènera directement. 
- à gauche, voir une liste des domaines dans lesquels sont regroupés les projets. Cliquer sur Culture et patrimoine 
- sur la dizaine de projets trouver le n°40 intitulé REDECOUVRIR PARIS SUR LES TRACES DE... dans le bas de ce cadre, il y a une case avec le symbole de quelque chose qui est coché et à côté il y a Je Vote. Cliquer dessus. 
- le site renvoie tout en haut. Reconfirmer  l‘adresse e-mail et le mot de passe (sinon créer un compte et recommencer) 
- répondre à quelques questions (identité, un code postal parisien, etc.)
- revenir au projet pour lequel  voter (n°40 REDECOUVRIR PARIS SUR LES TRACES DE...), recliquer sur la même case qui est devenue "A VOTE" 

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 15:37

A partager ! Avant de prévoir une séance de cinéma

Sincères remerciements à tous les bénévoles.

 

 

A propos d’images et de Compostelle, Freddy Mouchard a accepté de prévoir une séance "Spécial vote“ de son film "Compostelle, le chemin de la vie“. Magnifique et intense documentaire de une heure et demie.

 

Où ?

A l’Entrepot, 7-9, rue Francis de Pressensé 75014 Paris  Métro Pernéty.

 

Quand ?

Le 10 septembre à 20 heures, jour où débute le vote, d’ailleurs on en parlera !

 

Combien ça coûte ?

De 4 à 8,30 € selon l’âge, le statut, etc.

 

Qui y sera ?

Le réalisateur, Freddy Mouchard qui parlera de son film, et les porteurs du projet des clous en bronze et des panneaux dans Paris. Et peut-être les représentants des associations, et du partenaire  qui soutiennent le projet.

 

Pourquoi ? 

Pour voir ou revoir un beau film d’abord, pour faire connaissance et savoir comment voter.

 

A bientôt !

 

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 18:13

Communication

 

Affichette du Budget Participatif Compostelle à Paris

 

Ami lecteur tu aimerais que le Chemin de Compostelle retrouve sa place et qu’il soit bien visible à Paris ?  Sachant que le vote pourra être soit physique soit par internet,

 

- Copie cette affichette et envoie-la à tes correspondants en pièce jointe dans tes courriels,

 

- Imprime-la et diffuse-la chez ton boulanger, et partout où elle sera bienvenue,

 

- Fais-en des tracts et distribue-les auprès des marcheurs, des pèlerins, des voyageurs…

 

 

Bientôt des informations plus précises sur le vote…

 

 

Pas moins de 8 associations appuient cette initiative, parrainée par Alix de Saint-André et Freddy Mouchard. Partenaire : Pèlerin 

 

Remerciements à Francis Kern et Marianne Rigaux

 

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 23:35

Rencontre au sommet

 

Trouver, en haut de la tour St Jacques, à Paris, des pèlerins qui partiront bientôt sur le Chemin de Compostelle, c’est ce qui vient d’arriver à Marianne Rigaux.

 

Qu’elle soit chaleureusement remerciée de son diaporama sonore. 

 

 

On trouvera aussi un bel article et une photo interactive très documentée dans le site de Pèlerin.

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 20:59

Avis, idées, suggestions

 

Les Landes, au petit matin        Ph. J F F

Les Landes, au petit matin Ph. J F F

Dans un article précédent, tu apprenais que "Le projet Des Clous Pour Compostelle a été intégré dans le secteur Culture et Patrimoine en compagnie de deux autres projets, sous-groupe « REDECOUVRIR PARIS SUR LES TRACES DE… » 

 

 

On vérifiera en cliquant sur ce lien : REDECOUVRIR PARIS SUR LES TRACES DE…

 

 

Hélas, c'est un peu flou, c'est un peu nébuleux. Dans l'illustration comme dans le texte, la présence des clous pour Compostelle n'est pas évidente du tout.

 

 

La page invite à donner son avis, à émettre des idées ou à faire des suggestions. Ne nous privons pas.

 

 

Aussi cher lecteur, pèlerin ou non, dans la partie blanche de cette page en-dessous de "Un avis ?", tu es invité à réagir à cette page d'urgence  en écrivant un des commentaires suivants (ou approchants) :

 

 

Des panneaux pour les écrivains c'est bien, des Clous pour Compostelle, c'est mieux !

 

ou

 

La photo met le Chemin de Compostelle en veilleuse. SVP changez – la, qu'on sache pour quoi voter

 

ou

 

L'histoire du Chemin de Compostelle est intéressante, mais c'est pour le pèlerin d'aujourd'hui et de demain qu'il faut tracer la route.

 

ou

 

Des clous et deux panneaux pour les marcheurs au long cours, voilà ce que nous voulons !

 

ou

 

Modifiez svp la présentation, le texte, de cette page pour que le projet Compostelle soit plus évident.

 

ou

 

Aimé Césaire, j'aime bien, mais votre photo occulte le Chemin de Compostelle. Pourriez-vous y reproduire au moins partiellement une des illustrations du projet "Des clous pour Compostelle" ? Remerciements anticipés.

 

Voici le mode d'emploi détaillé : 

 

1/ choisir un des commentaires écrits en italique et cliquer 3 fois dessus
2/ copier (Ctrl + C) 
3/ cliquer sur ce lien  
4/ dans la nouvelle fenêtre descendre à la case blanche
5/ coller (Ctrl + V)
6/ cliquer sur "Je donne mon avis" (sur fond noir)

 

Un copié-collé et Hop ! le tour est joué en 2 minutes. Plus il y aura de messages du même esprit, plus la Mairie se sentira obligée d'ajuster sa présentation et ses engagements. Ainsi les choses seront plus claires.

 

 

Ami lecteur, pèlerin ou non, ce que tu feras dans ce sens permettra d'avancer mieux et plus utilement. En attendant le vote.

 

 

Merci d'avance !  

 

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 21:07

Portrait

 

A Bordeaux, Léo et Jodo    Ph. J F F

A Bordeaux, Léo et Jodo Ph. J F F

Que fait Léo devant une photo de Jodorowsky ?

 

 

Parti de Normandie, il marche depuis plusieurs semaines en direction de la frontière espagnole. Entrevu à Pons, revu le lendemain, il réapparaît en Gironde où une exposition sur "le dernier Surréaliste" occupe le rez-de-chaussée du CAPC, musée d'art contemporain de Bordeaux.

 

Quand on demande à Léo où il va : "D'abord à St Jacques de Compostelle, ensuite je continuerai à pied vers Lisbonne."      "Oui, parce que je veux embarquer sur un bateau à destination de l'Amérique du Sud que je visiterai pendant plusieurs mois."

 

 

On n'y croit guère, on suppose que 24 ans ce n'est pas assez pour savoir faire un tel voyage.

 

 

Détrompe-toi, Léo n'en est pas à son coup d'essai. A l'âge de 18 ans il a sillonné les routes du Proche-Orient, la Turquie d'abord, puis la Syrie, le Liban, la Jordanie, Israël, la Palestine et l'Egypte. C'était juste avant les "printemps arabes". Trop juste. Pas à pied, mais tout de même...

 

 

Alors Compostelle, dans tout ça ?

 

 

"Eh bien oui, c'est la route !"

 

 

Comme souvent avec les autres pèlerins, le contact les premiers jours est superficiel : dormir sous la tente ou pas, cheminer longtemps ou pas, aimer les paysages ou pas, d'où l'on vient, où l'on va...

 

 

Et c'est par hasard, plus tard,  qu'on s'aperçoit que la personne qu'on a en face de soi opère une quête, et depuis longtemps. Que la solitude n'est pas seulement nourrie du bruit des pas, que la recherche du mieux s'éclaire de la pensée des auteurs. Des philosophes, des artistes, des écrivains. Qu'Alejandro Jodorowsky est l'un d'entre eux avec son génie, ses fulgurances et la démence de sa sagesse. Que la marche pourrait devenir un hymne à l'univers, si ce n'est déjà le cas.

 

L'au-revoir de Bordeaux    Ph. J F F

L'au-revoir de Bordeaux Ph. J F F

 

"La route", seulement ? Certainement pas : parti du Mont Saint Michel, lieu symbolique, il est un pèlerin de Compostelle et, le temps que l'article soit prêt, la frontière espagnole, il l'a franchie ! A l'heure qu'il est, il avance.

 

 

Sur le Camino Primitivo, bien au-delà d'Oviedo...

 

Addendum du 11 août 2015  : 

 

"Ca y est, je suis à SANTIAGO !!!! WOUUUOUOUOUOUUU !!!

 

Je précise : J'ai fait le Proche Orient à pied/en stop et en Egypte je me suis mangé la révolution, je suis donc resté 4 mois faire du volontariat avec des handicapés en attendant que la liaison maritime avec l'Europe réouvre. Sur ce voyage de 2 ans, 6 mois on été consacrés aux pays de l'est. Italie, Croatie, Bosnie, Montenegro, Kosovo, Macedoine, Albanie et Grèce ensuite vient le Proche Orient.

Ca me fait bizzare de corriger ma vie  !  


Buen camino !! Moi je vais à Fisterra, je ne suis plus à 100 km près. "

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 12:20

Un phénomène lemmings ?

 

Croisade des Enfants sur le Chemin de Compostelle

Cloyes sur le Loir (prononcer cloi) est une belle étape sur le Chemin de Compostelle, entre Châteaudun et Vendôme, au sud-est de Paris (voir carte en bas d'article). Le pèlerin d'aujourd'hui s'y interroge sur une histoire incroyable mais vraie qui, justement, a commencé là.   

 

Eglise de Cloyes : une pèlerine, un livre d'or et un Saint Jacques Ph. J F F

Eglise de Cloyes : une pèlerine, un livre d'or et un Saint Jacques Ph. J F F

"C'est encore un bien charmant village que celui de Cloyes, autrefois l'une des petites cités du Vendômois ; un lieu de villégiature enchanteur planté au coeur d'une vallée où la beauté naturelle et la variété du paysage sont encore accentuées par le passage du Loir, une belle rivière dont les caprices rythment la vie calme des paysans de cette parcelle de Beauce.

 

 

Au XIIIème siècle, époque à laquelle va nous entraîner cette histoire, la petite ville de Cloyes était l'un des points de passage obligés pour le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, par la route dite via turonensis (...) Ils faisaient volontiers halte, sur leur long chemin, en cette petite ville où le Loir, poissonneux à souhait, offrait toutes les ressources naturelles à ceux qui vivaient en perpétuel carême. Tout autour de la belle église de Cloyes sur le Loir, ce n'était toute l'année qu'arrivées et départs de pèlerins, et les habitants de la petite cité, lovée dans sa riante vallée, avaient vite appris à vivre du commerce que leur offrait cette manne de voyageurs perpétuellement renouvelée." *

 

 

L'histoire est moins riante : de tous les orphelins du village, Etienne s'était fait berger. Dehors par tous les temps, les gardiens de troupeaux ont toujours eu un rôle à part dans la société, et une relation charnelle avec les forces de la nature et les puissances cosmiques.

 

 

En 1212, Etienne a moins de 15 ans. Vient à lui un pèlerin isolé qui prétend être le Christ lui-même, et qui lui remet une lettre destinée au roi de France Philippe-Auguste. L'adolescent ne sait pas lire, mais il sait parler. Se croyant investi d'une mission divine, il raconte l'histoire sur la place du village. Doué d'un charisme exceptionnel, il prend vite de l'ascendant sur les adultes qui sont émus, comme sur les enfants qui le suivent.

 

 

Vitrail Etienne  Ph. J F F

Vitrail Etienne Ph. J F F

De harangues en prophéties, de visions en promesses, il use de son don de persuasion et du besoin d'espoir chez les enfants, il les invite à partir avec lui jusqu'en Orient pour libérer la Terre Sainte. Le plus incroyable, c'est que tous ces enfants se mettent en route, et qu'ils constituent une petite armée. En chemin les dévots assurent leur subsistance.

 

 

Après un tour dans le nord de la France, ils arrivent à St Denis, et Etienne remet la lettre à Philippe-Auguste. Qui leur recommande de rentrer chez eux.

 

Gustave Doré : La croisade des enfants

Gustave Doré : La croisade des enfants

Tout au contraire ils "descendent" vers le sud avec pour idée d'embarquer à Marseille et reconquérir les Lieux Saints, vu que les eaux de la Méditerranée s'ouvriraient sur leur passage, comme elles le firent, c'est certain, en Mer Rouge devant Moïse et son peuple... Entre-temps, la troupe a grossi pour atteindre le chiffre estimé à 30 000 gamins !

 

 

Le miracle ne se fait pas, des marins les embarquent. Ou plutôt des passeurs malhonnêtes, voilà qui nous ramène à aujourd'hui, n'est-ce pas ? Les enfants qui ne meurent pas en mer, de faim ou noyés, finiront comme esclaves, vendus en terre étrangère.

 

600 ans plus tard, et 3 ans avant Waterloo, la honte    Ph. J F F

600 ans plus tard, et 3 ans avant Waterloo, la honte Ph. J F F

L'historien Didier Audinot attribue le phénomène à la forte mortalité d'adultes au Moyen-Age, laissant un grand nombre d'enfants livrés à eux-mêmes, à la mystérieuse puissance du charisme et à la présence des pèlerins de Compostelle.

 

 

Le plus étrange dans cette histoire c'est qu'à la même époque, un peu partout en Europe, de telles aventures collectives chez les enfants et les jeunes eurent lieu. Quel est ce phénomène ? S'agirait-il d'une sorte de suicide de masse ?

 

 

*Didier Audinot, Histoires incroyables de l'Histoire de France, Editions Grancher

Cloyes, sur le Chemin de Paris à Compostelle Carte J F F

Cloyes, sur le Chemin de Paris à Compostelle Carte J F F

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 19:26

Selfies pour la bonne cause

 

 

On avait entraperçu Jimmy de Waterloo, à son passage à la Tour St Jacques à Paris sur le Chemin de Compostelle. On l'a revu en compagnie de deux citoyens des Etats-Unis à Veigné, au sud de Tours...

 

 

De retour dans son pays, la Belgique, il fait le montage video de sa transformation.

 

 

Il nous raconte son chemin :

 

 

"Je suis parti de Braine-l'Alleud (petite ville juste à côté de Waterloo). Après Paris j'ai aussi fait Chartres, Tours, Saintes, Bordeaux jusque Sorde l'Abbaye puis je suis parti sur Bayonne, j'ai fait le Camino del Norte puis le Primitivo, et après ça je suis allé jusque Fisterra à pied et Muxia, puis je suis revenu, toujours à pied, jusque Santiago.

 

 

De là j'ai repris un train sans prévenir personne puis je suis arrivé à Maubeuge dans le nord de la France. J'ai encore marché 3 jours jusqu'à ma maison et j'ai fait la surprise à mon père pour son anniversaire au matin. Il était très ému et j'ai surpris toute ma famille (pour la petite histoire beaucoup de gens de ma famille et d'amis ne m'ont pas reconnu avec le changement capillaire), c'était comique.

 

 

C'était une expérience incroyable! Inoubliable.

 

 

Le retour au domicile est bien difficile, j'ai besoin de marcher encore et je vais surement prévoir un autre chemin un de ces quatre !

 

 

Pour information, j'ai marché 94 jours et voyagé 98 jours. J'ai marché tous les jours jusqu'à Muxia où j'ai pris 4 jours de pause dans une communauté d'anciens pèlerins. C'était très intéressant et j'ai fait plus ou moins 2600 km.

 

 

Pour la video, j'avais dans l'idée de la faire pour voir l'évolution pendant mon chemin, avec les gens qui m'entourent, les paysages et tout ce qui va avec...

 

 

Peut-être cette video donnera-t-elle envie à d'autres personnes de se lancer dans cette superbe aventure qu'est Saint-Jacques !"

 

 

Remerciements à Jimmy Vn., à Monique S. et Gilbert B.

Musique : Boulevard des airs.

 

 

 

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan