2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 16:36

Récit - Santa Marina - Fisterra

45 km

 

Aujourd'hui 15 août, le soleil tarde à se lever.

Soit la saison avance, soit nous sommes très à l'ouest...

et si c'était les deux ?

 

DERNIER-JOUR-PAZ-AMOR-BIS.jpg

 

Je me glisse furtivement sur la route avant l'aurore. Ma peau traverse des vagues de fraîcheur et de chaleur. Comme l'eau d'un courant qui te glace un instant puis d'un coup

te redonne la température souhaitée. De nuit les sons

et leur résonance changent, aboiements, bruits de ruminants

dans les étables. Chaînes, sabots, souffles, silences. Dans l'obscurité, le parfum du chèvrefeuille invisible ressemble

à celui du lis. Les sensations de moiteur sont à proximité

des maisons. Elles ont emmagasiné la chaleur.

Et les vaches maintiennent la température.

 

Enfin vient le jour et, de montées en descentes

dans la lumière et l'air qui s'échauffe, je me trouve au milieu

de nulle part. Le corps avance comme un automate.

Il a l'entraînement. Quant à l'esprit... Je suis sur le chemin

de la Fin de la Terre, ça c'est sûr, mais j'ai perdu les notions

de temps, de distance, d'altitude. Ces précisions

ont-elles encore de l'importance ? L'arrivée à Saint Jacques

et le Chemin de Compostelle ne m'ont pas donné toutes

les réponses aux questions que je me posais. Pourtant

ce qui manquait ce n'était ni le temps pour réfléchir,

ni les gestes de générosité, ni les leçons de vie,

ni les partages, ni les regards, ni les signes...

et pas seulement en forme de flèche jaune !

 

Qu'est-ce qui manque ? En saurai-je plus quand j'arriverai

ce soir, tout au bout de la terre ?

 

Du sommet d'une colline aux airs de montagne, l'horizon semble bouché par une barrière de nuages, là-bas, devant,

au loin, à l'ouest. L'imagination galope elle aussi

et je me convainc que la pluie approche, qu'il faudra arriver vite.

 

Landes, forêts, caillasses, bocages, maisons rares, rien

du paysage changeant n'est certain. Une seule évidence :

je dois marcher, marcher, marcher, il faut finir. Et je sais

que c'est possible. Le premier pèlerin que j'ai rencontré

le premier jour de mon premier départ, je sais qu'il l'a fait.

 

Le paysage est de plus en plus sauvage. Après Olveiroa,

la route pierreuse serpente à travers les Monts Buxantes

et domine le rio Xallas qui gronde  à gauche, des centaines

de mètres en contrebas. Au creux d'un vallon, j'arrive

à ce qui était autrefois un village. Il fait très doux l'hiver ici. Dans la fournaise de midi, j'ai peine à croire que l'église

qui se dresse encore est dédiée à Nuestra Senora

de las Nieves, Notre Dame des Neiges.

 

Plus loin, je rattrape un jeune Néerlandais. Il semble ailleurs, pas malheureux, mais absent. Il marche de son pays depuis 4 mois, il a pris son temps. D'émotion, je lui serre

la main pour le féliciter. Ses yeux hagards

deviennent ahuris !

 

Le pays est comme mon esprit, sens dessus-dessous. A San Pedro, nous sommes très près du sommet de la montagne-colline, et voici que jaillit, des deux tuyaux d'une fontaine, l'eau la plus pure, la plus fraîche que j'aie jamais goûtée !

 

- Comment se fait-il qu'il y ait une source ici,

   à cette hauteur ?

 

Personne n'a la réponse, ni les deux Espagnoles qui passaient par là, ni le Hollandais qui ne se pose pas les mêmes questions et continue sa route.

 

Par endroits, la montagne-colline a des traces d'incendies

des années passées, ailleurs il reste encore des eucalyptus debout et leurs feuillages pendent en lambeaux.

 

DESCENTE-SUR-CEE-BIS.JPG

 

Puis c'est la descente vers la mer.

 

Une allure de riviéra, dans une région où, normalement,

il fait un temps de chien. La menace de pluie n'était

qu'une brume de beau temps flottant au-dessus de l'océan...

 

Sur la côte, ce que j'ai vu et entendu, finalement,

n'a pas d'importance. Un bord de mer, un jour de fête,

l'été, en Espagne.

 

LA-PETITE-CRIQUE-BIS.jpg

 

Tu te souviens que je voulais aller dans la mer, complètement, ne serait-ce que 3 secondes ?

 

Impossible. L'eau est trop froide ! Ce n'est pas faute d'avoir essayé, et de sautiller sur l'air du "J'y vais-j'y vais pas?".

Une question : A Bénarès, quelle est la température

du Gange ?

 

Toute la journée les pieds me font mal, ce qui n'est guère étonnant, mais les ampoules, soignées au fil et à l'aiguille, n'ont pas empiré.

 

Ce soir, c'est la fin du périple, je retrouve mes amies

qui ont fait une partie de la route en car et je procède

à une cérémonie plus facile en apparence, ce sera...

le dernier rituel.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by J - dans Récit
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan