14 novembre 2014 5 14 /11 /novembre /2014 18:08

Char, poète et résistant

 

 

"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.

  A te regarder, ils s'habitueront".

 

  René Char

    Les Matinaux

    Gallimard

 

                            

voie-romaine-1000327.JPG

Chemin de Compostelle, Chemin de Paris, Voie Romaine, au nord de Poitiers Ph. Chantal M.

 

 

 

 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 22:34

Pub et camino

 

RESULTAT-FINAL-.JPG

(Photomontage)

      

75 %


du territoire de l‘Ile de France est constitué d’espace forestier, agricole et rural.

 

 

Voilà qui réserve au pèlerin, outre les monuments grandioses,

de belles heures de plaisir.

 

 

Bienvenue sur le Chemin de Paris à Compostelle !

 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 14:09

Un pneu et un bouton

 

Outre les bienfaits physiques de la marche, le plus salutaire est sans doute l’enrichissement intellectuel. Même seul, en marchant régulièrement, on a la tête qui fonctionne mieux !

 

La preuve : 

 

COUPURE-DE-PRESSE--ARTICLE-114.jpg

Directmatin 10 septembre 2014

extrait du New Yorker 

 

(Par ailleurs - voir tout en haut - 33% des américains gagnant moins de 15 000 dollars par an - qui ne marchent pas ou peu - sont obèses)

 

 

 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 20:02

Fou qui songe à ses querelles 

 

P1040038.JPG

Texte retranscrit en bas d’article      Ph. J F F 

 

Tous les degrés de croyance sont sur le chemin. Le pèlerin peut être un simple sportif, il peut vouloir méditer, il peut être un croyant pratiquant.

 

Les athées auraient à redire aux processionnaires, les dévots regretteraient la présence de mécréants…

 

Pourquoi en faire un problème ? La terre est grande, le chemin est long, il y a de la place pour tout le monde.

 

Chacun pourrait faire sien ce poème découvert par hasard sur un monument de Bayeux :

 

Qu'importe comment s'appelle 

Cette clarté sur leur pas 

Que l'un fut de la chapelle 

Et l'autre s'y dérobât 

Celui qui croyait au ciel 

Celui qui n'y croyait pas 

Tous les deux étaient fidèles 

Des lèvres du coeur des bras 

Et tous les deux disaient qu'elle 

Vive et qui vivra verra 

Celui qui croyait au ciel 

Celui qui n'y croyait pas 

Quand les blés sont sous la grêle

Fou qui fait le délicat 

Fou qui songe à ses querelles 

Au coeur du commun combat 

Celui qui croyait au ciel 

Celui qui n'y croyait pas 

 

La Rose et le Réséda (Extrait) Louis Aragon


260ème article

 

 

 

 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 20:22

Imbroglio latin

 

PHOTOS-A-CLASSER-PRINTEMPS-2013-111.jpg                                    

 

Après Melle, en Poitou, Chemin de Paris à Compostelle. Ph. J F F 

Etonnant comme marcher un peu, ne serait-ce qu’une demie heure, voire 5 à 10 minutes, agit positivement sur l’esprit.

 

Il arrive dans la vie qu’on ressasse un problème dans sa tête. On est assis, on s’interroge. On chasse le questionnement, il revient de lui-même. On a beau chercher, la réponse ne vient pas. Bien plus, le souci devient insistant,  lancinant, c’est le “martel en tête“.

 

Il est temps de bouger. Prendre son manteau, sortir faire un tour. Et là, métamorphose. On croit que c’est l’air frais, mais la magie opère aussi en été : avec la marche, le sang circule, les poumons se remplissent, le corps se détend et le miracle arrive. Une idée, puis une autre, et d’autres encore, parmi lesquelles les solutions tant espérées. Parfois ça se bouscule et tu n’as pas le temps de les noter toutes !

 

Socrate, il y a longtemps, avait fondé à Athènes l‘école philosophique des péripatéticiens. C’était avant que le mot ait moins bonne presse. Définition : ceux qui tournent autour (de la cour, du forum, du Lycée où il donnait ses enseignements). Il partageait ses découvertes intellectuelles avec ses élèves en déambulant… il y a gros à parier qu’il les avait trouvées de la même façon !

 

Ensuite les romains ont, selon leur habitude, créé une formule lapidaire pour le dire :

 

Solvitur ambulando“.

 

Cela donne quelque chose comme “ C‘est en marchant qu’on trouve des solutions.“

 

Un pèlerin australien a changé le solvitur en salvitur. La traduction devient :  “Il se sauve en marchant.“

 

Quand on y réfléchit, après une petite marche bien entendu, trouver la réponse à une question cruciale, apaiser son esprit, n’est-ce pas trouver le salut, se sauver ?

 

On entendra un témoignage concret

 

dans un prochain article.

 

 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 20:28

Preuve par son contraire

 

Sitting-is-Killing-You.png

S'asseoir est mortel !    La vérité sur la position assise

 

Dans un article comparant les pieds du marcheur à de véritables pompes à circulation sanguine et lymphatique, on s'était intéressé aux effets bénéfiques de la marche au long cours.

 

Le site http://www.medicalbillingandcoding.org s'y prend autrement : la position assise est dangereuse. L'homme n'est pas fait pour être assis mais pour être en station debout et mobile (la femme également bien sûr).

 

Illustration et traductions : 

 

Sitting is Killing You 2

Comment la position assise ruine votre santé

Les personnes qui travaillent assises ont deux fois plus de maladies cardio-vasculaires que celles qui travaillent debout.

Dès qu'on s'assied :

L'activité électrique des muscles des jambes s'arrête,

On ne brûle plus que 1 calorie par minute,

Les enzymes qui luttent contre les graisses diminuent de 90 %.

Après 2 heures :

Le bon cholestérol baisse de 20 %,

Après 24 heures :

Le taux d'insuline tombe de 24 % et les risques de diabète augmentent.


Attention danger : l'homme "moderne" reste assis en moyenne 9,3 h par jour ! C'est plus que le temps passé à dormir !

 

Si tu veux sortir vivant de ta chaise, tu dois faire des pauses, te lever. Et pas pour t'asseoir sur le canapé devant ta télévision. Il faut bouger et...

 

surtout marcher.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 17:50

Saint Gervais - Saint Protais

 

Il y a des pèlerins, à divers degrés de croyance, qui souhaitent une bénédiction à l'heure du départ, et ils ont bien raison.

 

L'église Saint Gervais-Saint Protais, à Paris, est à deux pas de la tour Saint Jacques et n'en est séparée que par l'Hôtel de Ville et un pâté de maisons. Cette église est le meilleur choix :

 

st-gervais-st-protais.jpg     

- Saint Gervais - Saint Protais est d'un très beau gothique flamboyant, aux murs dépouillés striés de lignes verticales

 

- les verrières immenses comprennent deux vitraux jacquaires, quatre si on inclut les pèlerins d'Emmaüs en grande tenue

 

- c'est l'endroit où fut fondée la Fraternité Monastique de Jérusalem il y a trente-huit ans.

 

La bénédiction y est donnée à l'occasion de Laudes. La prière du matin chantée en polyphonie est particulièrement émouvante.

 

Tu assistes à Laudes, tu reçois la bénédiction, tu passes saluer la tour Saint Jacques et le chemin te prend.

 

La vie monastique interpelle le marcheur au long cours. Au début du christianisme, les premiers moines ne vivaient pas dans des abbayes. Ils étaient itinérants ou se retiraient à l'écart, en ermites. Saint Benoît, avec sa règle "Prie, étudie et travaille" a sédentarisé les moines.

 

En chemin on vit simplicité, silence, méditation. En principe, la journée du pèlerin a beaucoup de similitudes avec le quotidien du moine. Enfin,

 

en principe.

 

Bénédiction mode d'emploi :

 

Tous les jours sauf Lundi

Il faudra contacter la communauté de la Fraternité Monastique de Jérusalem la veille du départ au plus tard,

De préférence par mail, camino.paris@jerusalem.cef.fr

Ou, à défaut de réponse  freres.paris@jerusalem.cef.fr

 ou, à défaut, par téléphone, au 01 42 72 64 99

et se présenter à l'église avant Laudes. 

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 20:00

Rester en bonne santé

 

Ecole_de_Leonard_de_Vinci_-_Codex_Vallardi_2261-TER.jpg

Ecole de Léonard de Vinci, Etude


Dans le corps humain, contrairement à ce qu'on croit, il n'y a pas de partie honteuse. Chaque organe a sa fonction, avec ses proportions, sa noblesse et ses contraintes. Exemple : les pieds, si longtemps accusés de stupidité. Ne dit-on pas d'un idiot ou d'un ennemi qu'il est "bête comme ses pieds " ?

 

Quand tu auras terminé ton chemin, ou même avant, les tiens, tu les regarderas différemment. Le pied est plus près du cœur que de la tête. Il est d'une extrême utilité.

 

Aidé de son jumeau de gauche ou de droite, il ne se contente pas de nous aider à avancer. Il nous sert d'accélérateur de la circulation sanguine et lymphatique. A chaque pas, le talon, la plante, ainsi que le dessous des orteils entrent en contact avec le sol. Dans la marche, chaque demi-seconde, une pression se fait grâce au poids du corps. Ajouté au mouvement répétitif des jambes, le message est envoyé plus haut pour que le drainage soit efficace et total. Partant de là l'ensemble du corps fonctionne mieux*. En réalité, les pieds agissent comme des pompes. Est-ce un hasard si c'est ainsi que l'on surnomme en argot les chaussures ? 

 

Il faudrait savoir si c'est grâce au pompage intensif du sang que l'appétit en chemin est beaucoup plus raisonnable...

 

Allons plus loin, jusque chez le réflexologue. Les médecins chinois ont découvert il y a longtemps que de nombreux endroits du pied correspondent à une partie du corps qu'ils soignent d'une pression sur ces points. On entrera dans le détail plus tard, mais déjà un bon massage des pieds profite grandement à tout bien portant et à tout malade, sauf évidemment celui qui a la jambe entièrement dans le plâtre...

 

Reconnaissance, admiration, attachement, voilà ce que méritent nos pieds qui nous portent, nous supportent, nous emportent et nous aident à rester en bonne santé. Jusqu'à faire 1600 à 1900 kilomètres, ou beaucoup plus,

 

rien que pour nous.

 

Sincères remerciements à Marc, de la Faculté.

 

*Une circulation sanguine améliorée, ce n'est pas seulement un bon fonctionnement du système veineux, c'est surtout une meilleure collecte des nutriments et du dioxygène au profit des cellules et une meilleure élimination du dioxyde de carbone, de l'urée et de l'acide urique. Les organes se régénèrent davantage.

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 12:40

Attention travaux

  panneau01ATTENTION-TRAVAUX-.JPG
     

DETAIL-AVEC-DEVIATION.jpg

 

Les guides ont beau être rédigés avec précision, l'époque veut que tout change vite. Voici une modification de taille qui permettra aux Bordelais de se rendre à Paris en 2 heures et 17 minutes seulement. La durée sera la même dans l'autre sens, enfin en principe.

 

Un énorme chantier, forcément provisoire, construit donc la ligne de T.G.V. (train à grande vitesse),  appelée, avec une originalité incroyable, L.G.V. (ligne à grande vitesse).

 

L'endroit où notre Chemin à Petite Vitesse (C.P.V.) rencontre ce chantier est à quelques pas du menhir étrangement percé qui nous a ramenés aux temps préhistoriques. Nous sommes en Touraine, au sud de Sainte Maure, avant d'approcher du  Poitou et de franchir la Creuse, au nord de Châtellerault.

 

Alors que dois-tu faire pour traverser cette zone de turbulence offrant le spectacle des bulldozers, des camions et des pelleteuses ?

 

Pas grand chose. Notre correspondant en Touraine, Jean Luc Huguet, que nous remercions, nous donne la solution et nous transmet le plan ci-dessus : après la traversée de la N 10, continuer tout droit en suivant le parcours rouge intitulé déviation. Et on poursuit vers Parigné et Les Nauzerolles, puis La Clémencerie et Draché. Pour mieux voir le plan, agrandir. Faire tourner la roulette de la souris tout en maintenant le bouton Ctrl appuyé.

 

Bon Chemin !

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 12:01

Histoire crue

 

m068904_000140_pGuillaume-Fouace-1837-1895.jpg

Huïtres et citron, Guillaume Fouace, 1886

        
 Au même titre que des valets, des bergers, des bûcherons, des laboureurs, des chasseurs, des curés, des savetiers et des financiers, et en plus des animaux, le malicieux fabuliste se sert des pèlerins pour peupler ses histoires.

 

Pas de simples voyageurs, non, de véritables jacquets, ces personnages naïfs, au chapeau démesuré, ridicules de vivre de si peu dans un pays d'abondance, et fascinés par les coquillages qu'on trouve sur les plages ou dans les boutiques spécialisées.

 

L-Huitre_et_les_Plaideurs-de-G-Dore-.jpg

Gustave Doré : Une vision romantique de Talmont-sur-Gironde ?

 

On aura des doutes sur leur sens du partage, mais chut ! Ecoutons la fable :

 

L'HUÎTRE ET LES PLAIDEURS


Un jour deux Pèlerins sur le sable rencontrent
Une Huître que le flot y venait d'apporter :
Ils l'avalent des yeux, du doigt ils se la montrent ;
A l'égard de la dent il fallut contester.(1)
L'un se baissait déjà pour amasser (2) la proie ;
L'autre le pousse, et dit : "Il est bon de savoir
            Qui de nous en aura la joie.
Celui qui le premier a pu l'apercevoir
En sera le gobeur ; l'autre le verra faire.
            - Si par là on juge l'affaire,
Reprit son compagnon, j'ai l'œil bon, Dieu merci.
            - Je ne l'ai pas mauvais aussi,(3)
Dit l'autre, et je l'ai vue avant vous, sur ma vie.
- Eh bien ! vous l'avez vue, et moi je l'ai sentie."
            Pendant tout ce bel incident,
Perrin Dandin arrive : ils le prennent pour juge.
Perrin fort gravement ouvre l'Huître, et la gruge, (4)
            Nos deux Messieurs le regardant.

Ce repas fait, il dit d'un ton de Président :
"Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille
Sans dépens, et qu'en paix chacun chez soi s'en aille."
Mettez ce qu'il en coûte à plaider aujourd'hui ;
Comptez ce qu'il en reste à beaucoup de familles ;
Vous verrez que Perrin tire l'argent à lui,
Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles. (5)

 

Jean de la Fontaine


 

 

 

 

 

 

 

 

(1) plaider, discuter..

(2) Ici : ramasser
(3) non plus
      gustave-dore-G0909.gif

(4) la mange (gruger : mot burlesque pour dire "manger").

(5) donner à quelqu'un son sac et ses quilles : proverbe pour congédier quelqu'un. Ici : évocation du petit sac de toile où sont les pièces du procès


Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan