23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 20:00

Récit          Barbadelo  -  Portomarin  -  Gonzar

                   26 km

 

 BORNE-DES-100-KM-APRES-BREA-BIS.jpg

Une borne pas comme les autres  Photo J F F


En réalité j'ai "crêché" à côté du chemin à grande circulation. Dès l'aurore, défile en procession à vingt mètres de moi la foule d'hier qui parle, chante, rit et tape du bâton.

 

J'emboîte le pas. Seul dans un troupeau où les Espagnols sont majoritaires. Joyeux, certains jouent aux devinettes pour tuer le temps.

 

J'arrive à capter quelques mots :

Un fruit :

"Oro no es, plata no es. Qué es ?"

Réponse : c'est la banane ! (platano)

 

CHEMIN-CREUX-et-cyclistes-BIS-copie-1.jpg

Des chemins creux bien pleins   Photo J F F

 

Dans les chemins creux, parfois étroits, le gros danger vient des cyclistes. Il vaut mieux marcher droit. D'un instant à l'autre ils peuvent débouler et te frôler avant que tu aies le temps de dire ouf ! Parfois, de loin, derrière, tu entends : "Buen Caminooooooo !" C'est un cycliste qui crie bien fort. Une façon de dire "Cuidadoooooo !" (attention ! j'arrive !) avant de bondir de bosse en bosse. Il y a la moyenne à tenir...

 

Après Moimentos et Parrocha, tout le monde franchit le grand pont sur le Mino, un fleuve déjà large ralenti par un barrage avant de poursuivre son cours vers l'Atlantique. Le fond de la vallée a été définitivement noyé. Portomarin, en plein milieu des terres comme ne l'indique pas son nom, a été reconstruite plus haut. Les plus beaux édifices ont été remontés.

 

L'église San Juan, devenue San Nicolas avait été bâtie dans les proportions romanes alors qu'en même temps en Ile de France, le gothique triomphait (XIIIème siècle). Elle ressemble aux églises fortifiées. De près je m'aperçois que comme à la chapelle d'Audignon, comme à la Basilique de Vézelay, comme dans la plus ancienne tour du château de Pierrefonds, comme à Chambord, les tailleurs de pierre ont laissé des marques distinctives...

 

A 5 heures du soir, le refuge de Gonzar est complet depuis bien longtemps. Pas mal de gens s'apprêtent à dormir par terre, dehors, sous l'auvent du café voisin. Je me joins à eux.

 

Pas de nouvelles de mes amies qui devaient me retrouver.

 

Que sont-elles devenues ?

Repost 0
Published by J - dans Récit
commenter cet article
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 18:53

 

35emmauS-LE-DINER-D-EMMAUS-BIS.jpg

Le souper à  Emmaüs, National Gallery, Londres

 

Le Caravage était un "sale type". Mais quel talent !

 

Cette scène illustre un bref passage de l'Evangile de Luc :"...il prit le pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent..."

Il y a du merveilleux dans cette histoire puisque avant de l'inviter à leur table en pèlerins chaleureux, ils n'ont pas reconnu le Ressuscité ! "Leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître"...

 

Qu'importe, le maître baroque nous invite à voir. La lumière qui vient d'en haut à gauche. La transparence de la carafe, la brillance de la cruche, le reflet de la nappe sur le visage de gauche... La couleur chaude, le rouge, et son complémentaire, le vert sombre. Les postures, qui saisissent la consternation de l'instant. L'ombre portée derrière le Christ lui fait une habile auréole. Grâce au fond noir l'attention se porte uniquement sur les personnages. La corbeille de fruits dépasse de la table, et donne encore plus de relief au tableau.

 

Et cet inouï ensemble de petites choses qui insufflent son naturel, son authenticité à la scène : les faciès des personnages, les défauts de la pomme, la déchirure du vêtement à gauche, l'usure un peu crasseuse de la cape de cuir à droite. Mais il y a un détail que je voulais te montrer :

 

35emmau4-DETAIL-COQUILLE-BIS.jpg

 

Par convention en matière d'art, le pèlerin porte une coquille. Peu importe l'époque, le lieu et la scène en question. Signe à la fois complexe et d'une grande simplicité, la coquille fait partie du code du voyageur en quête d'absolu.

 

Un autre article sur l'art et le Chemin de Compostelle ICI

Repost 0
Published by J - dans Art
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 16:56

echarpe-maire_emblemes-de-france_redessine-par-pascal-vagna.gif

      

 

 

 

 

 

En Scandinavie les élus n'hésitent pas à soutenir le Chemin de Compostelle.

 

Ainsi notre ami norvégien Stein Thue évoque à propos de l'opération Europa Compostela, un magnifique relais à travers l'Europe (voir le lien ), la participation de nombreux bénévoles... aussi bien les simples randonneurs que les notables.

 

Il poursuit : "Plus d'un maire a eu le privilège et la fierté de porter le bourdon à travers sa propre municipalité.

 

À Rennebu par exemple, 12 participants bénévoles, dont le maire, ont porté le bourdon. Les journaux locaux ont écrit des articles détaillés quant au déroulement du relais."

 

img 7878 resizebourdon dans la neige

            

Stein Thue, par ailleurs conseiller de la ville de Trondheim, était enchanté que Maria Guerra, Présidente de la Fédération Française, invite les norvégiens à participer à Europa Compostela 2010. Une excellente occasion pour les pèlerins scandinaves de se relier aux autres caminos d'Europe.

 

Climat oblige, vue la saison, par endroits il y avait de la neige...

Repost 0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 17:40

PHOTO NATURE PAPILLON 1ER SOIR BACOWKA NA JAMNEJ c-copie-1       Les 11 et 12 septembre 2010.

 

Virginie : "Le chemin s'est arrêté à la frontière allemande à GORLITZ. Nous rentrons bientôt."

 

P9090350arrivee-a-GORLITZ-frontiere-allemagne-pologne.jpg

Arrivée à Gorlitz, à la frontière allemande            Photo VB

 

P9080291-MARQUAGE-DE-FIN-DE-PARCOURS-copie-1.JPG

Marquage de fin de parcours Photo VB

 

Michel : "La météo n'étant vraiment plus de notre côté, deux étapes ont été écourtées avec passage en bus...

 

Pour la 1ère fois à LUBAN, 20 km de la frontière, nous avons  rencontré des pèlerines allemandes.

 

La via Regia en Pologne se termine à ZGORZELEC/GORLITZ, villes jumelles de chaque côté de la NISA (Neisse).

 

Il y a quelques semaines le fleuve à inondé les rives... et surtout les bistrots ! ...

 

P9090308-RIVES-DE-LA-NISA-APRES-LES-INONDATIONS.JPG

Les rives de la Nissa après les inondations  Photo VB

 

P9090311ce-qu-on-voit-de-Gorlitz-avant-de-traverser-le-pont.JPG

Arrivée à Gorlitz     Photo VB


P9090321le-rathaus-de-gorlitz.JPG

Le Rathaus (Hôtel de Ville) de Gorlitz      Photo VB


 

A bientôt pour une suite du chemin en Tchéquie...

et une autre histoire."

Repost 0
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 07:57

Récit                    Gonzar – Hospital de la Cruz

                             3 km

 

 CYCLISTE-ET-SELLO-BIS.jpg

Le "sello" en vitesse et en self service    Photo J F F

 

Pas sûr que mes amies apprécieraient une nuit comme celle que je viens de passer : le bar devait être une ancienne station-service. Immense dalle de béton, courants d'air et coups de vent à réveiller un arbre mort, et durant la nuit quelques voitures sont passées en trombe, leurs phares balayant l'espace...

 

Un café au lait après le réveil, et la nuit est oubliée.

 

Comme tout le monde je me mets en route.

 

A 8 heures, 8 minutes et 8 secondes, je reçois un message :

"Coucou approchons Lugo,  Te propose RV à Hospital de la Cruz vers 12h refuge pèlerin"

Et un deuxième message :

"Si tu es loin, prends ton temps"

 

D'accord. Je sais que Hospital de la Cruz fait partie des villages à traverser aujourd'hui, mais je ne sais pas précisément où je suis.

 

A ma gauche un café-bar-restaurant-pension avec une cabine téléphonique. Avant d'appeler, je demande comment s'appelle l'endroit.

-         Vous êtes à Hospital de la Cruz, Monsieur !

 

Quand le refuge pèlerin, à deux pas de là, ouvre sa porte, c'est l'heure du ménage. Je n'ai rien à faire. Je balaie le rez-de-chaussée. L'hospitalière, employée régionale de la Galice, me regarde étonnée et se confond en remerciements :

-         C'est la première fois qu'un pèlerin fait ça ! 

 

Il faut tuer le temps en attendant que le refuge ouvre officiellement. Je retourne au bar. Deux pèlerins de Trèves dévorent des bocadillos de tortilla. Ils s'effondrent de sommeil, la tête dans les bras sur la table, ils ont 17 ans. Record de jeunesse indépendante sur le chemin...

 

Au comptoir, pendant ce temps, c'est le défilé des cyclistes en train de faire la course au tampon. La folie du chemin continue, tout va bien...

 

Arrivée des amies Marie-Claude et Chantal. C'est une joie de les retrouver, de les embrasser, de les accueillir, d'écouter les aventures de leur voyage. De train en autocar, des péripéties, elles en ont eues !

 

Balade-mise en jambes le reste de la journée, et puis nous parlons du programme des jours à venir. Demain nous devons arriver à Casanova.

 

Ce nom me dit quelque chose,

quelque chose en rapport avec la séduction...

Repost 0
Published by J - dans Récit
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 17:42

PHOTO NATURE PAPILLON 1ER SOIR BACOWKA NA JAMNEJ c-copie-1    7 septembre 2010 au soir           

 

Voici d'autres photos de la belle ville de Wroclaw :

 

P9070201l-ODRA-WROCLAW.JPG

L'Oder à Wroclaw            Photo VB

 

P9070069cadenas-pour-les-voeux-d-abandon-pour-toutes-sortes.JPG

Cadenas pour les voeux d abandon pour toutes sortes d addiction...Photo VB

 

P9070125musee-national-de-peintureWROCLAW.JPG

Musée National de peinture  Photo VB

 

P9060033la-cathedraleWROCLAW.JPG

La Cathédrale Photo VB


P9060051plaque-pour-le-moine-angelus-Silesius-WROCLAW.JPG

La plaque en mémoire du moine angelus Silésius  Photo VB


 

Autres photos et textes bientôt.

 

 

Repost 0
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 08:41

PHOTO NATURE PAPILLON 1ER SOIR BACOWKA NA JAMNEJ c-copie-1    7 septembre 2010            Photos

 

 

P9060011PLAINE-SILESIENNE.JPG

Platitude de la plaine silésienne            Photo VB

 

"Un jour de pluie triste, en recherche de trains, ce sont les pompiers de la gare qui nous ont orientés et presque mis dans le train !!
Les campagnes ici sont peuplées, ça nous aide bien pour trouver des réponses a nos questions...

 

P9060044WROCLAW-CATHEDRALE.JPG

Cathédrale de Wroclaw               Photo VB

 

"Passage obligé ce matin à la poste pour renvoyer du surplus de cartes. C'est comme en France, le lieu de rendez-vous pour les formalités postales, colis, recommandés et aussi pour toucher les retraites, elles sont attendues le jour dit !  Mêmes amabilités et autres noms d'oiseaux quand la patience est à bout, mais avec un humour "froid".


P9060029-LE-SOSIE-BIS.jpg

Sosie         Photo VB

 

... Dommage de ne pouvoir vous présenter l'homologue de Michel rencontré à...

 

Wroclaw   !   "

Repost 0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 18:59

PHOTO NATURE PAPILLON 1ER SOIR BACOWKA NA JAMNEJ c-copie-1 Aujourd'hui,  5 septembre 2010 :

 

583px-OderCARTE ODER

 

Le cours de l'Oder

 

Virginie :

"Faut s'y faire, les photos seront pour le retour... Alors un mot des hébergements, ils nous donnent une idée du pays au travers du bâti, de l'accueil et du mode de vie : auberge de jeunes, accueil de touristes, monastères, presbytères, centre de santé, gîte équestre, chez un adepte du camino espagnol, ou par le passionné du Chemin."

 

Michel :

"Aujourd'hui BRZEG-OLAWA (entre Opole et Wroklaw ndlr) le long de l'ODRA (Oder) en crue. Les champs sont inondés, les chaussures aussi, mais la récompense fut l'accueil d'AGNIESZKA, jeune polonaise, marcheuse du camino en Pologne : hébergement et repas traditionnels nous attendaient...

... au sec !!"

 

Repost 0
4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 17:44

PHOTO NATURE PAPILLON 1ER SOIR BACOWKA NA JAMNEJ c-copie-1 Nouvelles de Virginie et Cie le 4 septembre 2010 :

 

800px-Schlesien_1905.png

 

(Ślůnsk en silésien, Śląsk en polonais, Schlesien en allemand, Slezsko en tchèque)

 

 

Notre amie a des difficultés pour nous transmettre des photos personnelles... en outre Daniel a dû rentrer pour des raisons indépendantes de sa volonté. En dehors de cela, côté rencontres et cheminement, tout va bien.

 

 

220px-Wappen_Schlesien.svgBLASON-SILESIE.png

 

Virginie : "Depuis plusieurs jours nous traversons la Silésie, les villes d'OPOLE, de BRZEG. Cette  région aurait revendiqué  il y a une centaine d'années son indépendance, ne se sentant ni allemande ni polonaise. La répression la laisse allemande jusqu'à la dernière guerre puis polonaise aujourd'hui. L'histoire de la région est riche, à approfondir...

 

 
Les villes d'OPOLE et de BRZEG

 

Et le camino polaco est plus connu des gens croisés ! Sur la route nous avons rencontré un "jacquet" polonais. Il nous a invités à partager son appartement. Ensuite une journaliste de la radio locale nous a interviewés..."

 

"La Pologne est fortement croyante, avec une dévotion particulière pour Marie, à tel point que dans deux endroits nous avons vu la reproduction en grandeur quasi réelle de la Grotte de Lourdes, ce qui m'amène à te saluer Jean-Louis à la Ruche !"

 

Michel : "Après quelques rustines aux pieds et sur la Cariolla, du soleil pour sécher le linge, la VIA REGIA continue avec sérénité, et sans problèmes pour trouver des hébergements sympas...

 

Nous sommes au tiers de la route."

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 06:01

 

Récit                Hospital de la Cruz  -  Palas de Rei  -  Casanova

                         19 km

 

HORREO-BIS.jpg

Photo J F F

 

Le Casanova vers lequel nous partons devrait ressembler à une école convertie en refuge. Eh oui, en Galice aussi, les villages sont dépeuplés et les écoles ferment...

 

C'est la partie du chemin  où l'on peut voir le plus d'horreos. Les horreos sont des greniers en pierre sur pilotis. On en trouve un peu partout, dans les champs, dans les cours des fermes. Les récoltes étaient à l'abri des rats. Pour ce qui est des voleurs, ils n'avaient qu'à se servir, s'ils n'avaient pas peur de l'enfer...

 

CALVAIRE-A-LIGONDE-BIS.jpg

Photo J F F

 

IMG_0693-base-du-calvaire-.JPG

©David MARTIN | blog.sushilabs.com


Au calvaire de Ligonde, le plus beau de Galice, la mort nous fait un clin d'œil un fois de plus, avec crâne et demi-fémurs.

 

Au refuge, surprise : je retrouve HSO (l'Homme du Sud-Ouest) qui m'avait accueilli à Calzadilla. Un couple de pèlerins sort du refuge. Est-ce leur façon de se tenir l'un par rapport à l'autre ? Il y a comme une aura autour d'eux, je ne sais pas d'où cela vient. Ils s'en vont en contrebas vers un pré inondé du soleil de l'après-midi et masqué par les bosquets...

 

Le camino n'est pas qu'un lieu de rencontres amicales et fraternelles. Je m'en étais déjà aperçu à Terradillos de los Templarios.

 

Au dîner, nous nous retrouvons tous à table dans un restaurant agréable du voisinage. En face de moi le couple de tout à l'heure. Ils continuent à diffuser leur lumière. Sympathique, lui est français. Elle est une blonde étrangère aux formes agréables et généreuses, mais rien de trop. Il a l'air accro, elle plus distante.

 

Le dortoir de Casanova est étroit, mal fichu. On y a entassé une dizaine de lits superposés.

 

Extinction des feux. Au milieu de la nuit, un bruit me réveille. Je reconnais la voix de la jeune blonde. Elle émet quelques mots inintelligibles, puis, d'une voix puissante, elle s'écrie dans son rêve : "Is it that what you want ?" (C'est ça ce que tu veux ?)  puis elle répète : "Hey! Is it that ?" (Hein, c'est ça ?)

 

Rien que de l'humain. Dormons. Ce cri est un secret, c'est une confidence faite aux esprits de la nuit. 

 

Ce qui est moins rare, en chemin, c'est d'entendre des confidences, consciemment émises, en plein jour.

 

Comme celles que j'ai entendues le lendemain.

Repost 0
Published by J - dans Récit
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan