8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 12:37
DSCF1648-PORTRAIT-TER.jpg  

Penser à réfléchir ?

                           

 

PANNEAU-VOIE-DU-LITTORAL.JPG

Un chemin XL       Photo Hubert Bancaud

 

Lorsque Hubert est au sud de l'Aquitaine, ses amis, à distance, l'interrogent : "Où en es-tu dans ta réflexion ?"

 

Réponse :

 

"Hahahaha... et bien... heu... en fait, depuis que je suis parti sur le Chemin de Compostelle il y a une trentaine de jours, je ne réfléchis pas... Non... Je vis.

 

Et, entre nous, c'est bien plus agréable de vivre.

 

Heureusement que je ne réfléchis pas ! Sinon je prévoirais mes étapes à l'avance, je contacterais les hébergements trois ou quatre jours avant d'en profiter... et bon nombre des plus belles rencontres ou surprises que j'ai vécues n'auraient pas eu lieu.

 

Si j'avais réfléchi quand, tous les jours, mes pieds me faisaient mal, soit à cause du sol trop dur, soit à cause des ampoules, je ne serais jamais arrivé où je suis actuellement.

 

La réflexion sur moi-même... mouais... c'était mon passe-temps préféré avant de partir, alors bon...

 

ciel-et-nuages.JPG

Ecrit dans le ciel        Photo Hubert Bancaud

 

Bien sûr je me suis découvert des capacités physiques que je ne soupçonnais pas. Ainsi je peux marcher 10 heures d'affilée, parcourir 50 km en un jour avec mon sac de 15 kg (maintenant je le sais, un de mes hôtes, ancien pèlerin, me l'a pesé). Je prends conscience que beaucoup de choses sont possibles avec une certaine motivation, avec le mental ...Mais est-ce vraiment cela qui est intéressant comme découverte de moi-même ?

 

Penser aux jours à venir ? Avoir une réflexion sur le futur ? L'avenir, personne ne le connaît.... Moi pas plus que les autres... C'est en cela que je le trouve excitant...

 

Alors je me contente de vivre, de vivre le chemin,

 

et je m'en satisfais pleinement."

 

 

 

(Pour connaître les motivations et les premières impressions de départ d'Hubert, cliquer sur les mots correspondants)

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 13:25

Suivez le guide

 

MARCHER_A_PARIS.jpg

Partir sur la Voie de Paris


Pour qui sait regarder, il reste de nombreuses traces des pèlerins de Compostelle à Paris. Ainsi, sur à peine plus de dix kilomètres, il n'existe pas moins de :

- une église consacrée à Saint Jacques et  à Saint Christophe, patron des voyageurs,

- une ancienne résidence d'abbés à la façade couverte de coquilles et de symboles jacquaires,

- une croisée d'ogives représentant tous les attributs du pèlerin,

- une tour d'un gothique flamboyant,

- une longue rue et son faubourg ...   

 

Entrons dans le monde moderne :

- un cadran solaire d'un peintre surréaliste,

- une station de métro qui porte le nom de saint Jacques... 

 

Dans l'église de Saint Jacques du Hautpas, dédiée à Saint Jacques le Mineur, veille une magnifique statue du Majeur, bien mise en valeur près de l'autel.

 

Oui, décidément, tout au long du Chemin de Compostelle à Paris, il subsiste de nombreuses traces de notre pèlerinage préféré....

 

C'est sans compter les signes un peu à l'écart du tracé : Sophie Martineaud, spécialiste du Chemin de Compostelle, répertorie et décrit dans son ouvrage "Marcher à Paris sur les pas des pèlerins de Compostelle" toutes les preuves que passer par Paris ou en partir, c'est marcher sur les pas de nombreux pèlerins au cours des siècles...

 

Rando éditions, en vente aux bureaux de Compostelle 2000 (voir lien)

 

et dans les meilleures librairies.

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 17:18
DSCF1648-PORTRAIT-TER.jpg  

Tout arrive quand il le faut

                                           

 

Nouvelle-image-COUCHER-DE-SOLEIL.JPG

 En haut       Photo Hubert Bancaud


 

Des nouvelles d'Aquitaine :

 

"Au début de mon chemin je souffrais de la solitude. Et puis j'ai appris à marcher avec ceux que j'aime, avec ma famille, avec ceux qui m'ont confié des prières et des souffrances. Souvent je pense à eux, et à Dieu.

 

Pourtant il y a parfois tellement de monde autour de moi que j'ai l'impression d'être en colonie de vacances. En ville, il y a les voitures, les gens, les feux-rouges, le bruit, les mouvements... Alors je perds mes compagnons de route et ça me manque beaucoup. 

 

Un jour je me suis retrouvé dans des paysages, des mentalités, des populations... je voulais fuir en courant. A tel point que je réfléchissais à trouver un vélo ou à faire du stop pour sortir le plus vite possible de cette région. 

 

Et là, paf!! Un beau soir, je me suis retrouvé à partager ma chambre et mon dîner avec un aventurier, un photographe de New York... Il visite la France en autostop. Le courant est bien passé, il a apprécié ma compagnie et a décidé de cheminer avec moi sur deux étapes, marchant, échangeant, partageant et vivant, pendant quarante-huit heures, ma vie de pèlerin.

 

Nouvelle image

En bas        Photo Hubert Bancaud


Ainsi va le chemin, tout arrive quand il le faut.

 

Il faut juste avoir confiance."

 

 

 

 

(Un autre article sur le pèlerinage de Hubert ici ou  sur son site)

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 20:33

Vos papiers !

 

Aujourd'hui le passeport du pèlerin est un document de carton plié en accordéon. Vite présenté, vite tamponné, et parfois dans des conditions à améliorer, preuve éventuelle que le passant est bien un pèlerin ou en tout cas un marcheur au long cours. On peut ainsi retrouver la trace du chemin parcouru en amont. A Santiago on s'assure qu'il y a assez de tampons pour justifier l'obtention de la Compostela. C'est aussi un objet personnel, un souvenir des rencontres faites aux étapes...

 

Mais au temps jadis ?

 

A quoi devaient ressembler les lettres d'accréditation recommandant les pèlerins à leurs hôtes ?

 

C'était une lettre, tout simplement, comme celle que Tor Singsaas, évêque de Nidaros, à Trondheim, en Norvège, a rédigée en 2010 à l'occasion d'Europa Compostela pour souhaiter "Pax et Bonum" à qui la porterait et à qui la lirait, à commencer par la Fédération Française des Associations des Chemins de St Jacques de Compostelle, organisatrice de ce relais.

 

"Nous demandons à toute personne qui lira ceci de bien vouloir faire preuve de respect et de générosité à l'égard de tout pèlerin présentant ce certificat."

 

Certificat de Pelerinage

Courtesy of Stein Thue


Une différence toutefois : au temps jadis, tu avais intérêt

 

à savoir lire le latin...

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 23:10
DSCF1648-PORTRAIT-TER.jpg La mer ?                                                                

 

Nouvelle-image-le-bourdon-et-la-coquille-de-cuir.JPG

  Cuir, bois et chlorophylle    Photo Hubert Bancaud

 

Arrivé à une des plus belles plages de la Gironde, Hubert se penche sur un coquillage. Celui qu'il porte depuis plus de quinze jours :

 

"Un pèlerin sans coquille c'est comme....

 

un rosier sans fleurs
un poisson sans nageoires
une voiture sans roues


Il lui manque quelque chose de primordial.


Après mon départ, durant les premiers jours de marche, le regard des autres sur moi n'était pas facile à supporter. J'avais un gros sac sur le dos, un bâton en bois à la main qui résonnait sur le bitume, et une coquille en cuir autour du cou.


Mais en même temps que notre corps s'habitue à la marche et au poids du sac, notre être accepte sa condition de pèlerin.


Surtout que l'on s'aperçoit vite que notre bâton et surtout notre coquille nous permettent d'exister en tant que pèlerin aux yeux de ceux que l'on croise.


Ainsi nous ne sommes pas de simples randonneurs, mais des pèlerins. Le fait d'être pèlerin intéresse les gens. Peut-être par le fait qu'ils ont comme image du pèlerin quelqu'un qui marche avec une autre dimension que la randonnée, quelque chose de plus profond (dimension spirituelle, humaine, de rencontres...)


De cette manière ce sont les gens qui viennent à moi, qui me sourient, qui me disent bonjour, un petit mot d'encouragement, une invitation à boire un café...


Etant donné que le chemin de Saint Jacques serait une simple randonnée pédestre sans la dimension des rencontres, il faut accepter d'être un pèlerin, bâton à la main et coquille sur soi ; ainsi s'ouvrent à nous les portes du bonheur

 

un bonheur unique à ce chemin..."

 

 

 

(D'autres nouvelles du pèlerinage de Hubert sur son site)

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 22:45
DSCF1648-PORTRAIT-TER.jpg   Odeur de sainteté

 

Avion-dans-le-ciel-BIS.jpg

   C'est dans l'air  Photo Hubert Bancaud

 

On dit que le chemin vous change beaucoup. On dit même qu'il vous transforme, que l'on n'en revient pas indemne.

 

Je peux vous dire que c'est parfois foudroyant. Après quatre jours de marche, les personnes que je croisais m'ont révélé un grand changement en moi. A plusieurs reprises, quand je rencontrais un petit groupe d'individus, je les ai entendus se dire: "Tiens, voilà un Saint Jacques".

 

Pourtant, quand je me regarde dans la glace le soir, je n'y vois pas d'auréole flotter au dessus de ma tête. Même pas une petite éclaircie, rien du tout.

 

D'où vient ce mystère?

 

Riviere-BIS.jpg

Ca coule de source   Photo Hubert Bancaud

 

 

 

(Pour connaître les motivations et les premières impressions de départ d'Hubert, cliquer sur les mots correspondants)

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 19:48

Un pèlerinage, une cathédrale

 

COUPURE-DANS-A-NOUS-DE-9-MAI-2011.jpg

Source : A nous 9 mai 2011


Entre autres cinéastes interrogés par A nous sur ce que représente pour eux le Festival de Cannes, Klapisch répond par des références mystiques et religieuses. Un pèlerinage ! Ne serait-ce pas un peu exagéré de la part de quelqu'un qui ne s'y rend certainement ni à pied ni à vélo ?

 

Juste en dessous, Oliver Stone évoque carrément le plus grand sanctuaire musulman. A eux deux, ils nous refont Saint Jacques la Mecque !

 

A nous est un hebdo grand format offert par la Régie Autonome des Transports Parisiens à ses usagers, avec des tonnes d'infos trendy, branchouille, look et paillettes.

 

En tout cas, la cathédrale, c'est hautement symbolique

 

et le pèlerinage, c'est tendance.

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 19:48
coquille-verte-e2i.jpg
   

Quel rapport y a-t-il entre la marche au long cours, la méditation, la respiration, les sciences, l'écriture, l'appel à la paix, et le bonheur ?

 

 

Nouvelle-image.JPG

Photo André Weill

 

"Amoureux du ciel et de la terre, le pèlerin est un homme libre. Son pas transcende les lois, les coutumes, les frontières, les siècles et les religions. Ce nomade, ce cœur pur, répond à l’appel de son étoile, celle de la réconciliation. Il marche d’abord à la rencontre de lui-même. Puis de l'autre. Et finalement du Divin. Les yeux, et le cœur grand-ouverts, il va vers l’Essentiel." André Weill.

 

Deuxième conférence organisée par l'association E2i le 24 juin à 20 heures  et qui sera donnée par André Weill. Nous avons parlé de cette association ici et . Auditorium Maurice Ravel du Perreux-sur-Marne (Val de Marne) RER Nogent-Le Perreux.

 

André Weill est l'auteur de trois ouvrages. Le titre de l'un de ses récits de voyages résume cette personnalité : Le marchant de bonheur.

 

Le chemin de Saint Jacques de Compostelle, comme les autres, peut jouer un rôle solidaire, et vous en saurez plus si vous cliquez sur le lien.

 

Accès auto : A4 ou A3, puis A86

Besoin d'un plan des transports parisiens ?

Plan des lignes :

ico_lignes.gif

 

 

 

 

 

Pour se renseigner et/ou s'inscrire 


 

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 20:30

 

chateaudun-CASSINI.jpg

                          Venant de Paris sur le Chemin de Compostelle, à une cinquantaine de km au sud de Chartres, l'étape impressionnante : Châteaudun.
                      23713chateaudechateaudun-SOURCE-CDT28.png

© CDT 28

 

Photos Danielle Lopez et © CDT28

 

 

"Dans les faits, comme dans les contes et les rêves, le château est généralement situé sur les hauteurs ou dans la clairière d'une forêt : c'est une demeure solide et d'accès difficile. Il donne une impression de sécurité, comme la maison en général, mais une sécurité affectée d'un quotient élevé. Il est un symbole de protection." (Dictionnaire des symboles)

 

Quand tu parcours de Paris le Chemin de Compostelle à pied ou à vélo, les châteaux que tu vois sont d'abord classiques et à ta hauteur. Mettons à part la forteresse de la Madeleine aperçue dans le lointain. Sceaux, Dampierre, Rambouillet, Guéville et Voisins tiennent plus du palais ou du manoir que du château-fort...

 

Longer les eaux du Loir et voir se dresser devant toi le château de Châteaudun ... Les enjamber sur quelques ponts entre d'anciens moulins, et tu es au pied de cette étonnante volée de contreforts. C'est le premier château de la Loire. Le premier de cette région sur ton chemin vers le sud. C'est aussi une belle démonstration de l'arrivée de la Renaissance en terrain moyenâgeux.

 

Fatigué ? N'essaie pas de "descendre en ville",

tu aurais à grimper 200 marches...

 

 



Repost 0
Published by J F F
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 16:23
DSCF1648-PORTRAIT-TER.jpg  

La tortue qui se prenait pour un lièvre

 

 

Nouvelle-image--hubert-partant-BIS.jpg

Au départ     Photo Hubert Bancaud

 

Les premiers pas sont souvent difficiles. Les nouvelles d'Hubert montrent que le poids du sac revêt une certaine importance. Non sans humour, il en fait un conte à 10 nombres qui se termine en moralité :

 

Il était une fois une tortue, qui manquait d'entraînement, avec une maison de 19 kg sur le dos.

 

- Faire 2500 km à pieds, la belle affaire ? pensa-t-elle. J'aurai beau jeu de me joindre à tous ces lièvres, forts, rapides et musclés... qui vont à grande allure. Foin de leurs sacs de 10 kg, partons !


Première étape, 15.5 km dans l'après midi. Après une bonne nuit de sommeil, elle pense pouvoir pousser les 33 km, du fait qu'il n'y a nul logement sur 20 km.

 

-11 km n'est pas une distance de notre rang, poussons plus loin...


A 10 km du but, elle se rend à l'évidence, son corps souffre trop pour pouvoir continuer. Elle décide alors de demander le gîte dans les maisons alentour. C'est ainsi qu'elle trouve une âme charitable qui lui propose de l'emmener en voiture à la destination prévue.


Après un passage à la poste le lendemain, sa maison pèse encore au moins 16 kg. Vient le soir, c'est encore trop pour elle qui rêvait de devenir un lièvre.


Elle s'accorde donc une journée de repos pour soigner son corps, son esprit, et refaire entièrement son sac. Il ne dépassera pas les 12 kg :

 

Pourquoi vêtir les quatre pattes ?

Nous avons, d'aller, grande hâte.

 

Il faut se faire une raison,

Point n'est besoin de mil tenues.

Tout l'inutile est superflu.

Nous ne gardons qu'un pantalon.

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan