18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 20:28

Rendre l'âme

 

 

Nos amis d'Amérique donnent régulièrement de leurs nouvelles. Quelques lignes, deux-trois images, assez pour rassurer sur l'avancée en terre d'Espagne. Extraits :

 

Le 3 juin 2012, de Llanes : "Nous venons de terminer notre cinquante-sixième journée et il reste 423 kilomètres sur 1800. La vie est toujours belle, mais il y a un petit changement au parcours.

 

 

SUR LA PLAGE IMG 1918

Chemin de Compostelle Sable et eau

 

Nous sommes passés du Camino Francès au Camino del Norte. Donc après deux journées de pause et de visite de Burgos, nous avons pris le bus en direction de Comillas. Le parcours est plus physique mais les paysages ont complètement changé. Nous longerons l'océan jusqu'à Oviedo. Par la suite le Camino Primitivo nous amènera à Santiago.
Nous sommes présentement sur la côte de la mer Cantabrique."

 

LA-COTE-CANTABRIQUE-IMG_1927-copie-2.jpg

Chemin de Compostelle La Côte Cantabrique

 

Le 17 juin 2012, de Lugo : "Bon matin a tous !

Nous voici rendus dans la ville de Lugo sur le Camino Primitivo. Il reste quatre étapes avant Santiago et nous avons cumulé 1737 kilomètres. Nos bottines commencent a rendre l'âme. On continue même si Dame Nature n'est`pas toujours de notre côté. Les paysages sont fabuleux et les rencontres aussi.

A bientôt,

Daniel et Luce xxx"

 

 

de-LUGO-BARRAGE-DE-GRANDAS-DO-SALIME-2224-1-.jpg

Grandas de Salime


Je te rappelle que Luce et Daniel sont partis de Paris le 8 avril 2012. Avant d'entrer en Espagne, ils ont traversé le sud de l'Ile de France, la Touraine, le Poitou, la Saintonge, le Bordelais, les Landes et les Pyrénées.

 

Bientôt la fin d'un chemin,

le début d'un autre.

Photos L & D de Pointe-aux-Trembles

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 20:32

Instant

 

 

Souviens-toi, pèlerin...

 

P1010517-copie-1.JPG

Sur le Chemin, au printemps         Ph. J F F

 


... qu'il n'y a pas d'épine sans roses.

Repost 0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 12:54

Tout feu tout flammes

 

Me-portrait--copie-1.jpg         
 Pour Cornelia, l'Europe et Compostelle, cela va de soi et ensemble : En Espagne, elle a fait un stage de deux mois au Bureau des Pèlerins de Santiago.

En Allemagne, elle a poursuivi des études sur les pèlerinages de personnes en fauteuil roulant. Pour l'Irlande, elle participe à l'organisation et à la promotion d'événements spécifiques, et administre la page Facebook de l'Irish Society of the Friends of St James. Elle est aussi membre active d'une association jacquaire allemande.

 

En 2011, besoin de prendre du recul. Elle parcourt à nouveau le Chemin de Compostelle, cette fois-ci en entier, et seule. Elle choisit de le faire de Paris, tranquillement.

    
 Me-bis--copie-1.jpg

 

 

Bus (2)
       

Anecdote : pendant qu'elle s'achète des bâtons de marche dans un magasin de sports tout près de la rue St Jacques, un bruit inhabituel vient de l'extérieur.

 

Un autobus prend feu, ce que les parisiens ne voient jamais !

 

Bus (4)
                         

Alerte, évacuation du magasin, arrivée des pompiers, plus de peur que de mal. Forcément le camino allait être du "feu de dieu"...

 

En chemin, de nombreuses rencontres, et la redécouverte de l'immensité au bord de l'océan...

 

rencontres-devant-la-Loire_3659893740329_2014882275_n.jpg

Au bord de la Loire

 

Chasseneuil-du-poitou-3797535781294_1175180797_n.jpg

A Chasseneuil du Poitou

 

Hondarribia-_3938456824232_200031976_n.jpg

A Hondarribia en Espagne

 

100 jours plus tard Cornelia arrive au terme de son voyage.

 

Le chemin n'en est pas à une surprise près : une des photos a été prise par un pèlerin, aujourd'hui son compagnon...

                       

Mis-Certificados-recadre-.jpg

A Santiago

 

... rencontré en route.

Photos Cornelia K. et Christoph H.

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 11:06

Alain

 

P1010524-bis-.JPG

Rue du Faubourg Saint Jacques à Paris, Chemin de Compostelle Ph J F F

 

On peut partir sur un coup de tête, on peut se préparer longtemps. Cela fait de nombreux mois qu'Alain, un autre Alain,  s'informe et s'entraîne à partir sur le Chemin de Compostelle, en passant par Orléans.

 

Samedi 26 mai 2012, 9 heures du matin, c'est le grand jour.

 

Son épouse et ses amis sont présents à la Tour Saint Jacques pour lui dire au revoir.

 

Huit membres de l'association Compostelle 2000 l'accompagnent selon les disponibilités de chacun jusqu'à la place St Jacques, la Porte d'Orléans, Montrouge, la Coulée Verte, ou Palaiseau,

 

Ciel méditerranéen, températures plus que douces, les conditions météo sont favorables.

 

Un serrement de cœur quand un des rares automobilistes engage le dialogue :

 

-         Vous allez où, comme ça ?

-         A St Jacques de Compostelle.

-         Quelle chance ! Moi aussi j'ai l'intention d'y aller !"

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 16:25

La marche, une activité naturelle

 

portrait553986069_6225631_4058789_n.jpg      
Sue Kenny habite au Canada, en Ontario, plus précisément. Elle a écrit un livre sur le Chemin de Compostelle qu'elle a parcouru en 2001.

 

De son pèlerinage elle est revenue transformée. Rien de bien extraordinaire jusqu'à présent.

 

pieds-nus-dans-l-eau-glacee11954454_274481720_n.jpg

 

PIEDS-NUS-ET-COQUILLE-553986069_12457533_1762180918_n.jpg       
 Ce qu'elle aime maintenant, c'est marcher pieds nus. Oui, pieds nus quel que soit le temps, quel que soit le terrain, avec une préférence toutefois pour la mousse et l'herbe tendre. Elle a décidé de repartir sur le Camino.

 

Elle parcourt en ce moment les quelque 260 kilomètres qui séparent Ponferrada, la ville des Templiers, de Santiago de Compostela, sans chaussures.

 

Ressenti : "Ces deux dernières années, j'avais mal au-dessous des pieds et je les sentais meurtris quand je marchais avec mes chaussures. Les semelles nous séparent du sol et il me semble que les terminaisons nerveuses de nos plantes des pieds aient tellement besoin de contact qu'elles poussent au plus près de la peau, et c'est cela qui fait mal. Maintenant mes nerfs sensitifs savent que je vais leur donner la possibilité de ressentir le terrain, la température, mon équilibre, etc., si bien qu'ils sont remontés loin de la surface.

 

Ainsi je n'ai pas mal lorsque je marche sur du gravier, des pierres, des racines ou un trottoir. Le corps est une chose étonnante".

 

Elle est actuellement en chemin, accompagnée d'amis chaussés. Tout se passe bien. Surprise : quelques heures après son entrée en Galice, elle rencontre un italien nommé Andrea. Il est pieds nus lui aussi !

 

Son conseil à ceux qui sont tentés par l'aventure :

  SUE-KENNY-ET-ANDREA-PIEDS-NUS-3986069_12481733_1518576480_n.jpg

 

 "Marcher et courir pieds nus... est un exercice hautement spirituel....Vous aurez de grosses courbatures au début dans les pieds, dans les mollets et les tibias parce que vous utilisez plus de muscles et de tendons que d'habitude. Commencez  cinq minutes pieds nus et ajoutez une minute tous les deux jours.  Allez-y lentement".

 

Alors, naturellement, tu te demanderas peut-être ce qui est le plus normal : porter des chaussures

 

ou ne pas en porter ?

Photos : Sue Kenny

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 20:27

Bonjour ou pas

 

Courbet-Gustave-Bonjour-Monsieur-Courbet.jpg

La rencontre ou Bonjour Monsieur Courbet Musée Fabre, Montpellier, sur la Voie d'Arles

 

Tout le monde te salue en chemin et tu salues tout le monde.

 

Ce qui te manquera au retour si tu vis en ville et si tu ne veux pas passer pour un fou ou une folle : dire bonjour aux passants.

 

Tu croises quelqu'un que tu ne connais pas, il ne te dit pas bonjour, et tu ne peux pas le saluer.

 

Deux destins passent, deux humains s'ignorent.

 

Comme les atomes d'un même organisme qui ne s'accrochent pas.

 

Un corps est désagrégé.

 

 

Repost 0
Published by J F F - dans Fond
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 12:11

La vie est belle

 

On avait rencontré les pèlerins québecois Daniel et Luce à Paris. Ils ont été accompagnés à leur départ de la Tour St Jacques par un beau dimanche de Pâques. Des nouvelles de Tours nous sont arrivées quelques jours plus tard. De Pons, ils envoient une photo qui te rappellera quelque chose. Les voici à présent au-delà des Landes. Ce qu'ils  disent de leur cheminement :

 

PONS-_0865.jpg             
 

A Poitiers : "Nous avons franchi aujourd'hui notre quatre-centième kilomètre. Nous avons emprunté la voie romaine, une route vieille de 1400 ans ! A notre grande surprise nous n'avons pas vu Astérix !!!

 

 

 

Hier, c'était la pire journée, vent, vent, pluie, grêle, vent, pluie ... mais la vie est belle.
Nous continuons notre chemin..."

 

Des Landes :

"Nous sommes rendus à Taller, trente-troisème étape, avec plus de 850 kilomètres dans nos bottines.

      
BORDEAUX ENTREE TER 0942

 

LES-LANDES-_1010.jpg                        

 

Ces derniers jours nous avons eu des températures de 35 degrés avec plein soleil, aucun ombrage puisque nous traversions la région des Landes qui a été ravagée par une tempête en 2009. Désolant et désertique.



 

Les rencontres sont enrichissantes autant de la part des pèlerins que nous rencontrons que des hôtes qui nous hébergent.

 

Plus que quatre nuits et nous atteindrons St. Jean-Pied-de Port puis l'Espagne.

 

Les bobos sont pas mal tous partis et la vie est belle, nous marchons en moyenne

 

25 kilomètres par jour."

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 20:40

Marcher, une source de méditation il y a 35 ans

 

1-evolution-de-l-homme1.jpg 2-evolution-de-l-homme.jpg  3--evolution-de-l-homme1.jpg  4-evolution-de-l-homme1.jpg  5--du-dauphin-au-marcheur-4--.jpg

l'évolution de l'homme

 

Les petites choses... On peut se passer des extra-terrestres quand on est capable de lire dans un geste humble la trace du merveilleux... Small is beautiful !

 

Sur la piste des Pouvoirs conduisant à la totalité de soi-même, les traces sont tellement nombreuses qu'on ne les distingue plus, elles forment le paysage de notre conscience et le difficile est de savoir lire le message que chaque élément de ce paysage nous transmet, et cela c'est la science du saisir...

 

Chaque voyage, chaque itinéraire porte en lui la potentialité de sa parfaite réalisation... Encore faut-il travailler la matière de chair, de sang, d'esprit et d'amour que nous sommes.

 

Alors marcher devient une source de méditation... savoir l'amour du corps et des corps qui nous composent dans la simplicité de la grâce...

 

Ici la boucle est bouclée, parti du corps on y revient. Parti des sphères de l'individu, les différents corps superposés, on y revient après avoir imaginé les sphères célestes, ces grands corps cosmiques auxquels nous sommes rattachés par des liens organiques et spirituels...

 

Extrait d'un  ouvrage collectif de  P. Salomon, N. Devil et A. Bercoff

 

Nu, le livre des possibilités, 1977

Repost 0
Published by J F F - dans Fond
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 19:10

Une émotion bien connue

 

le-cri-munch.jpg

Le cri     Edvard Munch

      

Réponse à une question de l'amie Françoise : est-ce normal, cette appréhension qui nous fait hésiter à partir ? Une "trouille" qui va grandissant à mesure qu'augmente l'envie de fixer l'échéance ?

 

Les Vikings niaient carrément la peur, pour eux l'apanage des faibles. Ils avaient tort, sinon ils seraient encore là pour en témoigner. Ils ont disparu, eux et leurs certitudes !

 

thorgal-3----628-copie-1.jpg

L'ami Thorgal

 

Amis du "sexe fort", soyons honnêtes : même nous, qui sommes équipés, solides, courageux, fiers, aguerris aux tourments de la vie, qui en avons vu d'autres, admettons-le, il nous arrive d'avoir une petite crainte avant d'y aller. Pas jusqu'à pleurer, non, les hommes ne pleurent pas, si ce n'est en cachette. Mais survient parfois un comportement différent, un abattement singulier, ou de l'agacement. Un peu gênés par cette gorge qui se serre, ou troublés par les boyaux qui se nouent.

 

Déjà l'ami René en avait parlé, lui qui, avec d'autres, reçoit des candidats au départ à l'Association Compostelle 2000... Pudiquement il parle d'hésitations, d'objections et de doutes...

 

A quoi sert la peur ? A mieux faire attention en cas de danger. Eh oui, elle est salutaire, elle nous avertit, nous aide à être sur nos gardes, à mieux nous préparer.

 

De quoi a-t-on peur ? Qu'on nous prenne quelque chose. Nos biens, notre santé, notre vie. Tout un programme.

 

Alors si tu as des craintes, sache que c'est normal et que ce n'est pas insurmontable. Et que tous, à des degrés divers, l'amie Danielle, l'amie Claire, l'amie Martine, l'amie Lili, l'amie Anne, l'amie Rita, l'ami Pierre, l'ami Pierre-Marie, l'ami André, l'ami Hubert, l'ami Valentin, l'ami Bernard, l'ami Bertrand, l'ami Romano, et tous ceux et celles qui ne peuvent être cités, tous l'ont ressentie.

 

Au moins une peur que tu n'auras pas, avec Compostelle :

 

celle de ne pas te faire de nouveaux amis...

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 21:18

Après l'effort le réconfort

 

Avec un bon équipement, on fait face aux intempéries. Le printemps n'a épargné à Luce et Daniel aucune averse et les températures ont un peu baissé. Qu'importe, ils sont à présent en Touraine après 300 kilomètres.

        
EN-CHEMIN-SOUS-LA-PLUIE-ter-.jpg
Le 14 avril, septième étape, ils étaient à Beaugency, aux confins de l'Orléanais et du Blésois, au bord de la Loire, le plus royal et le plus sauvage des fleuves de France. Ils ne se plaignent ni des paysages, ni de l'architecture, ni des boissons locales.                                        
EN-CHEMIN-BORD-DE-LOIRE-ter.jpg

Le 17 avril, du côté de Tours, les corps donnent des signes de souffrance : courbatures, premières ampoules. A l'étape, ils savent apprécier les plaisirs de la vie, heureusement. Tu sais, des plaisirs  typiquement français...

 

BONHEUR-A--L-ETAPE-ter-.jpg

Photos Dalu


A la santé des pèlerins de Compostelle et Bonne route !

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan