6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 21:43

Cap au sudh-20-2416114-1298540414-copie-1.jpg

 

C'était il y a un an ou deux : La jeune femme est assise dans la librairie Henri IV, boulevard Henri IV, dans le IVème arrondissement, à Paris. L'endroit est imprégné de l'amour des livres et des beaux textes. Tout autour, sur les murs, des volumes de toutes dimensions et sur tous les sujets possibles. En face de la jeune femme, l'assistance retient son souffle. Elle veut en savoir plus sur ce roman et sur ce chemin étrange qui attire tant de gens. La voix claire et jeune reprend  un extrait de son roman :

 

"Il avait acheté des cartes d'état major pour rallier Tours [...] . Le vendeur était mélancolique. Toute la journée il vendait des guides à des gens en partance, et lui, eh bien, lui... Il n'était pas près de partir, c'était ainsi. Bruce s'était retrouvé à consoler le gars, qui le regardait avec envie. Soudain sa décision lui avait semblé moins absurde. Et puis l'autre avait ajouté : vous avez raison de partir de chez vous, c'est la tradition. Le soir chez lui Bruce s'était rencardé. Et oui, c'était vrai. Toujours, les pèlerins partaient de chez eux, et ralliaient les points de rencontre pour cheminer ensemble. Mais les premiers pas, c'était seul, de chez soi. A l'aube du lendemain il avait descendu la rue Saint-Antoine, la rue de Rivoli, jusqu'à la tour Saint-Jacques. Puis cap au sud. Dans l'euphorie du matin, il ne marchait pas, il planait. Deux décisions radicales coup sur coup : je pars pour Compostelle, et en plus je pars d'ici, de Paris, de chez moi [...]. Longtemps il n'avait pas avancé de si grand pas. Il sortait de sa torpeur, la lourde torpeur de ces derniers mois, laissée derrière lui comme une coquille vide abandonnée au pied de la tour Saint-Jacques.

Cette décision de partir de Paris, de prendre le chemin qu'il arpentait depuis des années sans le voir, ça n'avait l'air de rien, et pourtant... Un soupçon de superstition qui ne lui ressemblait pas, lui, si rationnel, chaque livre à sa place dans la bibliothèque, chaque morceau de sa vie dans une case hermétique. Rationnel, tu parles... Il était rationnel, ce départ précipité ?"

 

Le vestibule des causes perdues de Manon Moreau est paru chez Delphine Montalant, 2011.

 

Repost 0
Published by J F F - dans Création
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 20:29

Sans point d'interrogation

 

Ah, ils sont forts au Banc du Pèlerin ... Lorsqu'ils ont lancé l'opération l'été dernier, les membres du collectif Banc du Pèlerin faisaient un pari qui n'était pas gagné d'avance. Réunir 1 800 €uros pour obtenir une plaque sur un banc et en même temps financer du matériel destiné à des non-voyants.

 

Il semble bien qu'ils soient en train de réussir leur entreprise : tu peux en juger par les graphiques ci-dessous.

 

7 janvier 2013

graph-7-janvier.jpg

 

19 février 2013

graph-19-fevrier.jpg

 

 

18 mars 2013

BILAN-graph-18-mars--0.jpg

 

Bientôt le grand jour du succès, bientôt une cérémonie. Grâce aux donateurs (trices) individuels et associatifs, grâce aux soutiens divers et nombreux, ils acquièrent la certitude, comme dit la chanson de Marcel Achard, que quand tous les gars (et les filles) du monde ...

 

marchent la main dans la main...

Repost 0
Published by J F F - dans Evènements
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 23:55

Marcheurs, courriers, tous timbrés ?

 

bl_chemins_st_jacques_composte_grande.jpg

 

La question mérite d'être posée, tant l'absurde et l'irrationnel ont leur place sur le camino. Il y a même des fous du chemin. On en reparlera sans doute.

 

La Poste a imprimé des timbres jacquaires 2013, rappelle-toi ceux de 2012 qui n'étaient pas moins beaux : La Tour Saint Jacques à Paris figure en premier. Point de départ des pèlerins d'hier et d'aujourd'hui, d'ici ou d'ailleurs, point de mire de ceux qui arrivent du nord, en groupe ou à deux...

 

Espérons que la Poste ait le génie de continuer l'opération encore et encore. Belles personnes, nature et monuments...

 

...il y a tellement de merveilles sur le chemin !

Repost 0
Published by J F F - dans Création
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 19:07

Une heure environ, suivie d'une discussion...

 

images.jpg

 

 

Il y a quelques semaines, un article annonçait des conférences sur Le Chemin de Compostelle.

 

Voici quelques dates confirmées :

 

20 et 29 mars

19 h 30 à la Maison des Associations du IVème, 3, rue de Lesdiguières à Paris (75)

 

5 avril

20 h 00 au Centre Administratif de Juvisy sur Orge (91)

 

26 avril

19 h 00 à la Salle Paul Vaillant-Couturier de Bagneux (92)

 

D'autres rendez-vous sont en prévision...

 

Le contenu de ces rencontres s'adresse particulièrement aux personnes qui veulent s'informer sur le chemin, la marche au long cours, le pèlerinage, et sur les conséquences heureuses qui pourraient bien en découler...

 

Un grand merci à Claire, à Soazig, à Michel, ainsi qu'aux photographes et au réalisateur qui ont contribué aux visuels, notamment Mathieu Rivrin. Ce "capteur de lumière" présente ses photos dans un réseau social : https://www.facebook.com/Mathieu.Rivrin.photographies

 

A bientôt !

Repost 0
Published by J F F - dans Conférences
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 21:35
CLOU-PHOTO-de-Francoise-Dulac.jpg                   

 

Bruxelles n'a pas peur de montrer son chemin de Compostelle.

 

(Une surprise dans un prochain article).


 

 

DE-NUIT-UN-CLOU-P1000996--BIS-.JPG

Sur le Chemin de Compostelle à Bruxelles Photo J F F 

 

Jour et nuit, Bruxelles n'a pas peur de montrer son chemin de Compostelle, on peut le répéter. Dans des rues aussi pittoresques que la rue de Louvain, la rue de la Montagne (une colline), la Grand-Place, la rue du Marché au charbon, on trouve de magnifiques marques de bronze depuis plus de 7 ans.

 

Ce sont 48 clous qui guident le randonneur au long cours et / ou le pèlerin à travers Bruxelles en direction de St Jacques de Compostelle. Une direction double, d'ailleurs. Peu après l'église Notre Dame du Bon Secours, le marquage en bronze se divise et une branche se dirige vers la Porte d'Anderlecht au sud-ouest, tout près du quartier St Jacques, l'autre vers la Porte de Hal. Une Porte qui se dresse fièrement à la sortie de la ville. A propos de cette Porte, un monument t'attend dans un prochain article...      PORTE-DE-HAN-ET-CLOU-P1010008--BIS-copie-1.JPG

 

 

Récapitulons : la capitale belge compte 163 210 bruxellois. Il y a donc 1 clou pour 3400 habitants.

 

Paris, plus proche de Compostelle, possède aussi un quartier Saint Jacques et de nombreuses traces jacquaires. Le même chemin traverse la ville lumière. Si la capitale française, de deux millions de personnes, équipait ses rues dans le même rapport au nombre d'habitants que Bruxelles, c'est 588 clous qu'il faudrait.

 

L'association jacquaire parisienne Compostelle 2000 propose 350 clous et trois panneaux. Il serait temps que le chemin de Compostelle à Paris soit enfin reconnu.

 

Déjà plusieurs autres villes de la même voie ont leurs marques en bronze : Tours, Saint Avertin, Margaux, Le Bouscat, Bordeaux, Gradignan. Sans compter les nombreuses cités, petites et grandes, dans le reste de la France. Quatre exemples : 

 

Lien vers l'article sur les clous de bronze à Tours.

Lien vers l'article sur les clous de bronze à Margaux.

Lien vers l'article sur les clous de bronze à Bordeaux.

Lien vers l'article sur les clous de bronze à Talence 

 

Tout cela en attendant une surprise dans un prochain article...

Repost 0
Published by J F F - dans Tracés
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 20:00

Rester en bonne santé

 

Ecole_de_Leonard_de_Vinci_-_Codex_Vallardi_2261-TER.jpg

Ecole de Léonard de Vinci, Etude


Dans le corps humain, contrairement à ce qu'on croit, il n'y a pas de partie honteuse. Chaque organe a sa fonction, avec ses proportions, sa noblesse et ses contraintes. Exemple : les pieds, si longtemps accusés de stupidité. Ne dit-on pas d'un idiot ou d'un ennemi qu'il est "bête comme ses pieds " ?

 

Quand tu auras terminé ton chemin, ou même avant, les tiens, tu les regarderas différemment. Le pied est plus près du cœur que de la tête. Il est d'une extrême utilité.

 

Aidé de son jumeau de gauche ou de droite, il ne se contente pas de nous aider à avancer. Il nous sert d'accélérateur de la circulation sanguine et lymphatique. A chaque pas, le talon, la plante, ainsi que le dessous des orteils entrent en contact avec le sol. Dans la marche, chaque demi-seconde, une pression se fait grâce au poids du corps. Ajouté au mouvement répétitif des jambes, le message est envoyé plus haut pour que le drainage soit efficace et total. Partant de là l'ensemble du corps fonctionne mieux*. En réalité, les pieds agissent comme des pompes. Est-ce un hasard si c'est ainsi que l'on surnomme en argot les chaussures ? 

 

Il faudrait savoir si c'est grâce au pompage intensif du sang que l'appétit en chemin est beaucoup plus raisonnable...

 

Allons plus loin, jusque chez le réflexologue. Les médecins chinois ont découvert il y a longtemps que de nombreux endroits du pied correspondent à une partie du corps qu'ils soignent d'une pression sur ces points. On entrera dans le détail plus tard, mais déjà un bon massage des pieds profite grandement à tout bien portant et à tout malade, sauf évidemment celui qui a la jambe entièrement dans le plâtre...

 

Reconnaissance, admiration, attachement, voilà ce que méritent nos pieds qui nous portent, nous supportent, nous emportent et nous aident à rester en bonne santé. Jusqu'à faire 1600 à 1900 kilomètres, ou beaucoup plus,

 

rien que pour nous.

 

Sincères remerciements à Marc, de la Faculté.

 

*Une circulation sanguine améliorée, ce n'est pas seulement un bon fonctionnement du système veineux, c'est surtout une meilleure collecte des nutriments et du dioxygène au profit des cellules et une meilleure élimination du dioxyde de carbone, de l'urée et de l'acide urique. Les organes se régénèrent davantage.

Repost 0
Published by J F F - dans Conseils
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 09:38

Une heure pour partir

 

ECRAN-.jpg

Prêt ! On éteint les lumières ! Voilà un écran qui ne demande qu'à s'animer. Images, mouvement, couleurs, son. Espaces, monuments, nature, routes, chemins, sentiers, visages.

 

En Ile de France et ailleurs il est facile à présent d'organiser une conférence sur les chemins de Compostelle. Et d'obtenir un conférencier. Il suffit de demander à l'auteur de ce blog ! (chemincompostelle.over-blog.com existe depuis le printemps 2010 et totalise aujourd'hui exactement 200 articles).

 

Un groupe constitué ou pré-constitué peut pendant une heure vivre le chemin et écouter informations, évocations, conseils. Séance d'une heure suivie d'une discussion à bâtons rompus. Cette conférence est le fruit d'une coopération Université de Paris-Est-Marne-la-Vallée - Compostelle 2000, l'association francilienne au service du pèlerin.

 

De l'observation à la réflexion, les thèmes s'enchaînent : une aventure humaine et internationale, un nouveau rapport espace-temps, les lieux, les siècles et l'art, les rencontres et les hasards, la route qui change les regards, la métamorphose de soi...

 

Renseignements pratiques, esprit du chemin, anecdotes, émotions, douleurs et plénitude alternent constamment, et donnent un éclairage sur le chemin.

 

Le conférencier est un randonneur-pèlerin récidiviste, l'appel du chemin est si fort...

 

Si tu connais un groupe intéressé ou qui pourrait le devenir, laisse toutes ses coordonnées en commentaires ou, pour plus de confidentialité, passe par

 

CONTACT tout en bas de la page.

Repost 0
Published by J F F - dans Conférences
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 22:50

Bravo à la Poste

 

Chemins_Compostelle_BF_2013.jpg

 

Oui, bravo à la Poste qui cette année encore sortira une planche de quatre timbres dédiés aux Chemins de Compostelle, et à leurs monuments.

 

L'an dernier, la Tour St Jacques avait tenu la première place. En 2013, la Voie de Paris est dignement représentée avec Aulnay-en-Saintonge, qu'on appelle Aulnay maintenant (sans prononcer le l). Dans cette localité de 1500 habitants de la Charente-Maritime se trouve une église Saint Pierre du roman le plus pur et aux sculptures d'une grande richesse. Prophètes, anges, et saints rayonnent autour des ouvertures. Eléphants aux chapiteaux, guirlandes de pierres aux influences orientales... On les verra dans un autre article.

 

 

F06.Aulnay.2181.jpg    Chemins_Compostelle_BF_2013-DETAIL-AULNAY-.jpg

Ph. Jochen Jahnke

 

Aulnay, 33 km après Melle, se trouve à 23 km à pied au nord-est de Saint-Jean-d'Angély.

 

Collectionnes-tu les timbres ? Vente premier jour le 22 février 2013,

 

vente générale le 25.

Repost 0
Published by J F F - dans Evènements
commenter cet article
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 08:59
cassini Cuncy    

Commères et grenouilles

 

Chose promise... Voilà, en fin d'article, à quoi ressemble aujourd'hui le lavoir qui a défrayé la chronique dans un article-jeu précédent.

 

Preuve que balisage rime avec restauration, ce lavoir est situé en Bourgogne, tout au bord de la Voie de Vézelay, au hameau de Vertenay précisément, sur la commune de Cuncy-les-Varzy (700 habitants en 1816, 150 aujourd'hui). A gauche du sentier qui remonte un peu, bien avant la Charité sur Loire, direction Compostelle. Il est à l'image de la région, cossu. Ce qu'il a d'extraordinaire ce sont ses colonnes, en nombre impair pour l'esthétique, cinq en tout. Elles sont monolithiques, c'est-à-dire taillées d'un seul bloc de pierre. Un luxe pour un bâtiment à la vocation modeste !

 

Il est orienté vers le sud. A l'abri de toute pluie les lavandières pouvaient oeuvrer dans la lumière.

 

Elles oeuvraient, oui, et doublement. On raconte, mais ce n'est sans doute pas vrai, que pendant que les hommes s'occupaient sainement au café, les femmes  avaient pour coutume d'échanger des nouvelles, ponctuées par les coups de battoir sur le linge. Le petit devenu grand, le mari qu'on craint et admire, à moins que ce soit le contraire, le voisin qui fait des siennes, la voisine qui s'y entend bien aussi... Tout le pays passait en revue et était... habillé pour l'hiver. Les jours de grande lessive, on s'occupait aussi des villages d'à côté. Les mots parfois crus ricochaient à la surface de l'eau entre deux rinçages...

 

La lessiveuse puis la machine à laver ont chassé les mauvaises langues. Elles ont livré les lavoirs aux concerts de grenouilles. Les femmes ne médisent plus, la télévision le fait pour elles, à domicile.

 

1561.jpg

Cubisme et antiquité

Randonneur-pèlerin, tu peux t'y abriter, te laver, te rafraîchir

 

et méditer avant de reprendre ta route.

Repost 0
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 17:03

Alors qu'est-ce qu'on boit ?

 

BOUCHON-QUI-SAUTE-.jpg

               
La page Facebook correspondant à ce blog a atteint et dépassé, il n'y a pas longtemps, le nombre de 300.

 

Sur la voie de Paris, ce ne sont pas les boissons pétillantes qui font défaut.

Bière du nord savoureuse, cidre picard rafraîchissant, on peut s'offrir quelque chose d'encore mieux, peut-être ?

  cremant-de-bordeaux-brut-cuvee-de-l-abbaye.jpg
En partant du sud, il y a le Crémant de Bordeaux, puis en Touraine le Vouvray et,    VOUVRAY-00956355-t0.jpg
à Paris comme ailleurs on a l'habitude de boire du Champagne.   Il est vrai que les vignobles du vin le plus festif du monde s'étendent à seulement soixante-dix kilomètres de la capitale.    champagne-ghmartel.jpg

On pourrait s'étonner de voir un pèlerin s'extasier devant des produits de luxe et de plaisir. Une fois de temps en temps, il est permis de faire un peu la fête, non ?

Et maintenant pour voir ce que l'on célèbre, il suffit de suivre la flèche :                  flecha-amarilla.jpg

 

Si ce n'est déjà fait, inscris-toi à la newsletter de ce blog (ou, éventuellement à la page Facebook), tu seras informé(e) régulièrement de ce qui se passe ici...

 

Longue vie au blog et à ses lecteurs !

Repost 0
Published by J F F - dans Evènements
commenter cet article

Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan