4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 18:06

Porte à porte.

 

Jardin Villemain ph Jean Claude Paulet BIS

Sortie du Jardin Villemin (Xème arrt) Ph. Jean Claude Paulet

 

Beau succès, samedi 26 novembre où près de 300 marcheurs ont participé à l'itinéraire Paris-Montrouge. Ils ont vécu une journée de rencontres et de surprises, journée annoncée ici et ...

 

Canal St Martin, rues et faubourgs St Martin et St Jacques, ainsi qu'à Montrouge, les marcheurs au long cours se sont montrés déterminés et enthousiastes pour le projet Compostelle Ile de France.

 

Un chemin initiatique doit-il forcément inclure le passage de portes ? Signe de limite, de frontière, de séparation, quand la porte est ouverte,  elle est le symbole de la nouvelle relation, d'accès à la connaissance...


De la place Bitche dans le XIXème arrondissement, à peine 4 kilomètres de descente progressive vers le cœur de Paris. D'abord longer le canal Saint Martin, ensuite traverser le jardin Villemin. Sortir du jardin, c'est entrer véritablement dans la ville ... et à son tour le passage Dubail débouche sur le Boulevard de Magenta.

 

Bd Magenta ph Jean Claude Paulet BIS

A l'angle du Bd de Magenta      Ph. Jean Claude Paulet

 

De la rue du faubourg St Martin, on aperçoit la Porte St Martin. Le groupe entre dans la ville du temps de Louis XIV, un monarque qui, dit-on, cherchait à contrôler les pèlerins de Compostelle. On ne sait jamais, avec ces vagabonds...

 

Porte-St-Martin-ph-Jean-Claude-Paulet-BIS.jpg

Faubourg St Martin, la Porte St Martin      Ph. Jean Claude Paulet

 

Faubourg St Martin, rue St Martin, on traverse tranquillement le parvis de Beaubourg. La zone est piétonne, le parcours aussi aisé.

 

Photos à la Tour Saint Jacques, et surtout distributions et explications : les marcheurs ont reçu des cartes postales pré-adressées à la municipalité, à charge pour eux, leur famille, leurs amis, leurs collègues de les signer et de les envoyer ! Parions que l'Hôtel de Ville recevra un flot des belles cartes. Sophie Martineaud, auteure de plusieurs livres sur le Chemin de Compostelle est intervenue sur les sculptures, les histoires et les belles légendes qui, à l'image des corneilles de naguère, tournent autour de l'ancien clocher de St Jacques de la Boucherie.

 

Et puis nous sommes repartis, et si nous sommes repartis, c'est pour longer l'Hôtel de Ville, traverser la Seine, admirer les miroitements du soleil sur l'eau, passer devant le St Jacques de Notre-Dame, sa mini-besace et sa maxi-coquille, et, passé le square Viviani  (l'aquarelliste était partie), entrer dans le Cloître de St Séverin par le portillon exceptionnellement ouvert sur la rue St Jacques. Rive Gauche, c'est déjà le sud de Paris, où des élus nous ont rejoints...

 

La suite dans un prochain article.

 

 « Il n’est pas d’image plus œcuménique de l’immanence de la vie que celle d’une porte ouverte et refermée » Michel Cournot

Partager cet article

Repost 0
Published by J F F - dans Paris
commenter cet article

commentaires

lili58 08/12/2011 23:39

pour compléter l'histoire de la porte St Martin:c'est vrai Louis XIV voulait tellement montrer sa puissance ! Mais construire une porte symbole en entrée de capitale était la façon au moyen age de
montrer sa puissance et impressionner les foules et les autres pouvoirs en place, église et corporations. La rue st Denis est devenue si importante de par l'usage que les rois en ont fait pour
entrer et sortir de Paris (entrée royale, cortège funèbre vers la basilique St Denis, etc...)La rue st Martin, ex Cardo Maximus romain, a connu également ses processions, celles des religieux et
universitaires qui tenaient à leur voie différente ! Ils voulaient aussi montrer par là leur importance.
L'esprit souffle peut être plus fort qu'on ne croit rue St Martin !

J F F 09/12/2011 11:13



Bien sûr, qu'il souffle, et il souffle tellement fort que les autos sont dans le ciel ! Il y a tellement longtemps que les pèlerins, de St Martin d'abord, puis de St Jacques, passent par là ! Il
a dû en rester quelque chose.



Anne 08/12/2011 20:29

Merci beaucoup,
Je ne pars pas de suite, courant janvier seulement.
Ce sera un entraînement bénéfique, j' espère, pour la Via de la Plata, en avril, si tout va bien. Si certains de tes lecteurs, ou toi-même, ont des conseils à prodiguer sur ce chemin, au départ de
Séville, je suis preneuse.
Paris ? Début mars, peut-être.
Ah! et puis : on ne peut pas en vouloir aux ronfleurs qui savent si bien se faire pardonner(LOL),comme ce jeune italien à Santa Irene,(il faut dire que là, la nuit avait été tout particulièrement
agitée) en partageant généreusement son tube de Voltarene. Et cette dernière nuit avant Santiago, dans un dortoir archi bondé, reste, néanmoins, un souvenir tout à fait plaisant.
Bonne soirée.
Anne

J F F 09/12/2011 11:07



Hélas, pas d'info sur la via de la Plata. Quant aux bruits, y a mieux que les drogues comme le Votarene : les boules Quiès ! L'ennui, c'est qu'une nuit ... j'ai perdu la boule !



Anne 06/12/2011 15:34

Merci pour ces renseignements aussi éclairés qu' érudits. Il ne me reste plus qu' à programmer un séjour parisien. Peut-être, en fin d' hiver, à mon retour d' un trek dans le désert. C' est le
privilège, en prenant de l' âge, lorsque l' on change de "dizaine", les enfants, l' entourage offrent un beau cadeau marquant. J' ai hâte de vivre cette autre expérience de spiritualité et de
silence.
Je suis tout à fait d' accord avec toi. Quelle sensation grisante, l' énergie du matin lorsque la nature s' éveille.
Je suis un peu désolée à lire tous ces commentaires nous expliquant que ceux qui partent tôt le matin ne pensent qu' à avoir un bon couchage à l' arrivée de l' étape. Et comment faire lorsque l' on
souhaite marcher de longues étapes ?
Lorsque je pars aux premières heures du jour, ce sont plus exactement les Haïkus de Bashô qui chantent dans ma tête :
"alentour
dans tout ce que le regard croise
fraîcheur !"
"pluie de printemps
deux feuilles ont jailli
d' une graine d' aubergine."

Et puis, on peut partir sans déranger les autres, en s' organisant la veille. La preuve : il m' a été dit à plusieurs reprises : "tu es une souris, on ne t' a pas entendue."
Ou alors, peut-être, faudrait-il pour les lève-tôt, un dortoir spécial comme pour les ronfleurs ! Bien que personnellement et à mon grand regret, je n' aie point eu la chance de rencontrer ce genre
d' établissement !!! mais, au contraire, des dortoirs "mixtes", ronfleurs et non-ronfleurs.
Bonsoir.
Anne

J F F 08/12/2011 19:51



Alors JOYEUX ANNIVERSAIRE et bon désert ! Je ne te le souhaite pas, mais il peut s'y trouver des ronfleurs et lève-tôt aussi.........


Peut-être à bientôt en région parisienne...



Anne 06/12/2011 09:38

Bonjour JF,
Voilà un article de première main ! Instructif : je vais noter votre parcours et le suivre lors d' un prochain séjour à Paris, ville que je n' avais jamais "regardée", sous le prisme "Compostelle".
Mais puisque le poète bengali Tagore nous dit : "Le voyageur doit frapper à toutes les portes avant de parvenir à la sienne", je vais déjà me rendre à la Porte Saint-Martin !
Bonne journée.
Anne

J F F 06/12/2011 12:49



De mon côté trente ans passés dans l'ignorance de cet axe nord-sud, un axe aussi ancien que Lutèce, et même peut-être plus. Ce n'est rien moins que le prolongement, à la campagne, du Cardo
Maximus ! Et puis, pour moi il y eut un déclic...


La Porte St Martin n'a guère à voir avec une démarche spirituelle, c'est un outil de communication du Roi Soleil qui ne ratait pas une occasion de se montrer. Il avait profité cette fois-ci pour
le faire, de victoires obtenues en Westphalie... 


Quelques pas plus loin, à gauche tu verras les restes romans du couvent de St Martin des Champs devenu école et musée des Arts et Métiers. Le clocher est trapu, mais il domine une statue de la
Liberté, qui pourrait aussi être un symbole jacquaire. Ah la Liberté ! L'extrême sensation de liberté dès les premiers pas du matin... A bientôt à Paris, peut-être ?



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan