11 juin 2010 5 11 /06 /juin /2010 10:11

Récit - Santiago de Compostela – Santa Marina

Env. 44 km

 

Il y en a qui ont fait la fête hier, et qui ont de la peine à émerger !

Quand nous traversons la ville sainte, elle est déserte, comme morte. Sauf au perron de la Faculté de Géographie et d'Histoire où un pèlerin, dans son sac de couchage, rêve qu'il marche sur des étoiles... Un autre termine sa nuit de sommeil hors de la ville, au pied du dernier mur. Il songe qu'il vole sur une coquille dans un nuage de fumées d'encens lumineuses... Dans les bois des faubourgs, des étudiants sortent lentement de leur bivouac. L'un d'entre eux gratte une guitare...

 IMG_5054pommes-BIS-.jpg

 

Comme j'aime les nouveaux départs ! Celui-ci a un enjeu :  la plupart des pèlerins qui continuent arrivent à l'océan en trois jours. Je dois mettre un jour de moins à cause d'obligations. Serai-je à la hauteur ?

 

Mes deux amies m'ont raccompagné un bout de chemin. Elles feront le reste en autocar mais aussi à pied. Hier un peuple croissant convergeait vers le sanctuaire, la foule noircissait les rues de la ville. Aujourd'hui j'ai l'impression de revenir aux tout premiers jours. Nature, solitude et silence, tout ce qu'il faut pour réfléchir encore, trouver une suite à tous ces pas. Méditer régulièrement, c'est sûr, mais comment s'y tenir ? Justement je réfléchis à un graffiti en castillan approximatif et en majuscules écrit au bord de la route par un anonyme:

 

"NO ES LA FIN DE TU CAMINO

ES L'INICIO DE TU DESTINO"

 

Il est une heure de l'après-midi quand je recopie ces deux lignes après Negreira. En attendant que mon destin commence, je fais une longue pose. Trois heures plus tard je redémarre tout doucement.

 

Plus personne sur le chemin. La chaleur est telle que de temps en temps je baigne mon t-shirt et mon chapeau de toile dans une rigole ou une fontaine et je les remets. Fraîcheur garantie ! Par deux fois je me trempe les pieds dans un ruisseau. Je ne prends pas la précaution de bien me les essuyer avant de remettre mes chaussures, il faut repartir. Grossière erreur...

 

Le paysage est ondulé, champs de maïs, bois de chênes, plantations d'eucalyptus. En haut des collines, les éoliennes font leur manège vertical... Petits ruisseaux, vergers, champs d'herbe fraîchement coupée. Tentation de dormir encore à la belle étoile, pour le plaisir cette fois-ci...

 

Les pieds me font mal. Finalement j'arrive à un village et m'approche d'un bar qui fait hébergement. Il semble qu'il n'y ait personne à l'intérieur du café. J'entre, je tourne la tête, et j'ai une vision de far-west : une tablée d'une douzaine de personnes, aux traits accentués par le hâle, en train de manger dans un silence total, qui m'observent. Pas un mot, pas un échange de conversation. Des pèlerins tellement épuisés !

 

- Ne vous inquiétez pas, il reste de la place, finit par me dire l'une d'entre eux...

 

Au moment de la douche je constate les dégâts : j'ai marché soixante-douze jours sans aucune blessure et, la veille de l'arrivée, je me découvre une belle ampoule à chaque pied ! Il ne faut jurer de rien... Moi aussi je suis trop fatigué pour être impressionné et je me soigne sans réfléchir.

 

Au coucher, je me demande toutefois si j'arriverai à poursuivre jusqu'à demain soir.

 

Mes pieds abîmés ont 45 km à parcourir avant Fisterra ...

Partager cet article

Repost 0
Published by J - dans Récit
commenter cet article

commentaires

Geneviève 29/09/2013 07:31

Je ne suis pas allée à Finisterre (je ne voulais pas y aller en bus et pas le temps d'y aller à pied). Ce sera pour la prochaine fois.
Je suis originaire du Finistère en Bretagne alors je suis touchée de lire ça " "NO ES LA FIN DE TU CAMINO

ES L'INICIO DE TU DESTINO" "
En breton, Finistère se dit "Pen ar Bed" que l'on peut traduire par "bout du monde, FIN de la terre" mais aussi par "Tête, COMMENCEMENT du monde"...

J F F 29/09/2013 23:05



Hein ? Mais c'est une information incroyable ! Tu parles breton ? 



Claire Felloni 27/06/2010 19:26


Es-tu arrivé au cap finistera finalement avec tes ampoules aux pieds? je n'ai pas trouvé la réponse dans ton blog...


J F F chemincompostelle 27/06/2010 19:43



Il faut croire que je j'avais soigné mes pieds comme il convient : la manière forte  ! Avec une aiguille, du fil (qu'il faut laisser) et... hardi petit, on perce  ! Le lendemain, les
ampoules ne me causaient pas de souci particulier...


Et pour savoir la suite d'une journée, il suffit de cliquer sur les derniers mots du texte, mis en lien.


 



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan