25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 18:11
portrait.jpg    

"Je vais marcher

jusqu'à temps

que j'en aurai le goût."

 

devant-tour-st-jacques.jpg

Au départ de Paris, en partance pour Compostelle

  Remerciements à Christian Desrosiers (et à Pierre Alglave pour son aide).

 

Juillet 2009.  Christian a 54 ans quand il débarque de l'avion en provenance du Canada à l'aéroport Charles de Gaulle près de Paris. Il entreprend le Chemin de Compostelle.

 

Son premier geste est de se rendre au pied de la Tour Saint Jacques au cœur de la ville. Voici ce qu'il en dit : "Cette PM (après-midi) j'ai décidé de faire un tour à mon point de départ de demain matin. J'ai bien fait... J'ai visité la cathédrale... et la Tour St-Jacques, c'est superbe en passant. Je vous envoie ma première photo. Après souper je vais me coucher car je n'ai dormi que quelques heures dans l'avion. Je vais bien, je suis en pleine forme pour débuter ma marche demain matin. Au plaisir, je vous embrasse...

 

Et là je peux le dire c'est vraiment parti..."

Partager cet article

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article

commentaires

Brigitte 17/08/2012 17:51

Bonjour, je suis inscrite comme beaucoup de célibataires sur un site de rencontre (BADOO)et j'ai eu à faire à un usurpateur d'identité et un escroc qui se sert des 2 photos de Christian
Desrosières. J'ai été séduite par la bonté que dégageait cet homme (en photo), mais je me suis vite rendue compte que ce qu'écrivait l'ecroc ne pouvait pas correspondre à l'homme de la photo. il
m'a demandé de lui avancer 200euros. mais je l'ai démasqué très vite heureusement. c'était pour que vous préveniez Christian Desrosieres tout simplement. Merci

J F F 17/08/2012 19:59



Bonjour Brigitte,


Merci pour ce commentaire important. Je l'ai pris au sérieux immédiatement. Quelque chose m'étonnait : il n'est pas possible de prendre des photos à partir de ce blog, car elles sont
verrouillées. Il se pourrait que le problème vienne directement du blog que Christian avait créé lui-même, un blog inactif depuis longtemps, mais dont on peut copier toutes les photos que l'on
veut. Bravo d'avoir su rapidement déjouer cet escroc, décidément le monde virtuel ressemble un peu trop à la vie réelle... Ultréïa !



Anne 18/01/2012 06:42

Je sais, oui, qu' il t' arrive d' avoir des vapeurs de jeune fille ! Je t' imagine dans ce hall de la chapelle du couvent de Léon !
Le programme au départ de Paris est une véritable tentation !!!
A bientôt (pas à Paris, néanmoins). Porte-toi bien.
Anne

Anne 13/01/2012 07:16

Bonjour Martine et JF,
Plus qu' un "petit coucou" (sais-tu JF que le "coucou", l' oiseau, a présentement à voir avec mon idée rigolote de hier ; le "coucou" qui va nicher dans le nid des autres, leur blog, par
exemple...), je te salue Martine et reçois tes mots avec grande joie. Je connais ton blog et j' y ai laissé, un jour, quelques mots, de Henrich Heine, je crois, qui me semblaient aller avec tes
propos du moment.
Ton blog est très réussi où affleurent ta belle sensibilité et ta poésie.
Parfois les mots des autres, écrits avec un talent que l' on ne possède pas soi-même, entrent en telle résonance avec ce que l' on ressent, que les larmes peuvent monter aux yeux. C' est ce que j'
éprouve en parcourant ton blog.
Vous êtes, tous deux, des personnes talentueuses et précieuses.
Sais-tu, Martine, que c' est par ton blog que j' ai connu celui de JF (et il te doit donc un grand merci !!! N' est-ce pas, JF, que tu dois un grand merci à ton amie ?)
Tu as raison, Martine, j' entends l' appel du chemin et l' écoute avec attention. Et m' y soumets.
Si les 6 à 7 heures de marche quotidienne dans le désert n' ont pas raison de mes forces, je compte bien, mi-mars, être à Séville pour parcourir la Voie de la Plata, jusqu' où bout, si cette joie
m' est donnée.
J' ai la chance de pouvoir disposer, à peu près, de mon temps. La chance ? Un paradoxe ! Les aléas de la vie ouvrent, parfois, un chemin de liberté que l' on n' attendait pas, que l' on ne
souhaitait pas, tant le prix à payer en est fort. Mais, il faut donner sens à cette liberté. C' est précisément ce qui m' a conduite à partir la première fois. Donner sens à une vie dévastée. La
marche a cette vertu et pas seulement parce que sur un chemin balisé nous suivons des signes.
La pierre que j' ai déposée à la Cruz de Ferro, je l' avais ramassée aux alentours de Saint Guilhem-le-Désert, pas si loin de la dernière maison habitée, en commun, avec le père de mes enfants. Je
sais pourquoi c' est celle-ci que j' ai déposée mais ne savais pas, lorsque je l' ai trouvée, la charge symbolique qu' elle revêtirait plus tard. J' étais dans un ^état de confusion à cette croix.
Qu' étais-je en train de faire ? Voulais-je vraiment fermer une parenthèse, faire un "lâcher prise" définitif que je ne souhaitais pas ? Ma vie d' avant m' a constituée, a fait de moi ce que je
suis aujourd' hui. Alors, en descendant sur Ponferrada, je réfléchissais que laisser une pierre (même si on lui prête un pouvoir symbolique) et penser, ensuite, que l' on est devenu un "homme neuf"
relevait de la pensée magique. Que le chemin était autre chose (pour moi). Que je n' avais pas à lui demander de revenir changée. Seulement une quête, un questionnement, un moment de repos (et
pourtant, que nous marchons !!!) : qu' ai-je fait de ma vie jusqu' ici ; quels sont mes souhaits pour le temps qui reste ?
Ensuite, bien sûr, il y a toutes les joies, toutes les peines partagées que ne peuvent comprendre que ceux qui ont marché sur ce chemin. Pourquoi m' est-il possible de parler à JF comme à un ami ?
Je ne l' ai jamais vu, n le verrai sans doute jamais ! Parce que nous sommes pèlerins et je n' y mets aucune connotation religieuse!
Alors, oui, je vais repartir ; le souhaite en tout cas.
Pour toi, JF : sais-tu que pour les gens du Sud, partir de Paris est une hypothèse qui ne va pas de soi ? Cela nous éloigne considérablement du but, déjà fort éloigné en lui-même ! Mais tu partages
tant de l' affection que tu portes à cette Voie que la question se pose. Voilà mes seuls atermoiements, Martine ! Parce que partir après une "bénédiction" (civile) de JF, à la tour Saint Jacques,
ne manquerait pas de panache ! Si mes vieux os me le permettent, je ne résisterai pas à tenter une telle expérience !
Bonne journée à tous deux, personnes de qualité que vous êtes !
Anne

J F F 18/01/2012 00:15



Recevoir une bénédiction ne m'est pas toujours
bénéfique ... En donner ? Jamais fait. Mais t'embrasser à ton départ et te souhaiter "Buen Camino", avec plaisir !     Nous sommes, tous lecteurs de ce blog inclus, sur la
même longueur d'onde... C'est le chemin qui nous réunit.



Martine, la Pèlerine 12/01/2012 21:31

C'est à Anne que je m'adresse là, tu me permets Jean-François ? Je sens, mais je sens très fort, que le chemin t'appelle ! Tu as quelques attermoiements, tu avances, puis tu recules... tu hésites,
moi je parie que tu n'hésiteras plus longtemps. Le chemin est déjà en toi, il te guette, il t'attend... vas vers ce bonheur total qui t'appelle, tu n'entends donc pas ??????

J F F 12/01/2012 22:18



Bien vu, Martine ! "le chemin est en toi"... dis-tu ! C'est que... dans d'autres commentaires Anne a avoué avoir déjà "fait"  le chemin, donc tu ne crois pas si bien dire !  Par
ailleurs Anne disait qu'elle repartirait bien, comme toi , comme moi l'an dernier ... "TOUS ACCROS AU CHEMIN DE COMPOSTELLE" telle est notre devise... En attendant de repartir... Anne va se
retirer dans le désert... Mais j'espère qu'avant son départ elle te fera un petit coucou.



Anne 12/01/2012 20:56

Christian, connu par le blog d' un certain Pierre auteur de belles photos, peut-être ? C' est mon cas. Mais, j' ai déjà dû, je ne sais où, te dire cela.
Tu n' avais JAMAIS vu de digitales ? Je connais une Voie, très belle... allez, je ne vais pas subvertir ton blog de Compostelle- Voie de Paris, comment l' appelles-tu déjà ?
Je te chine,un peu ! Ta Voie de prédilection, tu réussis fort bien à la faire connaître, à la faire aimer ! Peut-être partirai-je, un jour, de la Tour Saint-Jacques pour le Camino del Norte ?
Pourquoi pas !
Anne

J F F 12/01/2012 22:24



Ah des belles photos, ça, il en a ! Leur histoire à tous les deux, avec retrouvailles sur la place de l'Obradoiro, est cocasse... Toutes les voies sont belles, mais elles n'ont pas toutes les
mêmes petits défauts.


Démarrer son Chemin de Compostelle de la Tour St Jacques, je dirais même : "Pourquoi partir d'ailleurs ?"        Quand j'ai quelque chose dans la tête...



Martine, la pèlerine 01/04/2011 23:15


comment se fait-il que ce commentaire se trouve là alors que je l'ai écrit pour l'épisode suivant ???


J F F 01/04/2011 23:27



Tu veux que je l'enlèves et tu le remettrais à sa place ?   LOL   Over blog a des caprices...



Martine, la pèlerine 01/04/2011 23:15


perfectionniste et rêveur... ça c'est bien vu ? Tout à fait toi !
ce passage m'évoque beaucoup de commentaires et de souvenirs. D'abord les digitales... après O'Cébreiro c'est l'élément qui a le plus cotoyé ma marche sur le chemin. Ces élégantes tiges verticales
et fières, ce pourpre sombre et altier qui ponctuait les bords du chemin... un beau souvenir !


J F F 01/04/2011 23:26



Mwouahahahaha !    Je le savais plus ou moins mais je ne m'étais jamais aperçu que cela me définissait presque entièrement, et il m'a lâché ça sans que je lui demande ! Pourquoi ?
Mystère !


Quand aux digitales, je n'en avais jamais vu avant de quitter mon pays natal, je me demande s'il y en a. Exotisme, grâce et élégance, jusque dans le nom... 



Martine, la pèlerine 01/04/2011 22:48


comment l'as-tu rencontré Jean-François ? Ca m'intéresse...
Ils sont nombreux nos cousins du Québec ou du Canada à fréquenter le Chemin... et leur vision me semble toujours un peu "émotive" et "sensitive", comme s'il découvrait leurs sources... un peu de
leur culture ancestrale en foulant notre terre. C'est un peu ça non ?


J F F 01/04/2011 23:03



C'est la magie d'internet, Martine ! Toi et moi, et d'autres aussi, on sait ce que c'est !  je suis tellement accro aux deux, à internet et au Chemin, que quand je tombe sur un joyau, je le
note, et le garde jusqu'au moment où je sens que j'ai un petit quelque chose à ajouter... ou parfois rien à ajouter...


Il faudrait leur demander, mais je pense que tu as raison sur les sensations de nos cousins québecois. J'ai décrit un québecois que j'ai rencontré en chemin, ici .  Je les trouve très mais vraiment très sympathiques et
en même temps très humains parce que... non, il faudrait des lignes et des lignes, ce sera l'occasion d'une longue conversation qu'on aura sans doute un jour... ma chère marraine de Blog !  
      Bises, J F



danielle LOPEZ 27/03/2011 11:27


Détermination .....encore un beau mot !!


J F F 01/04/2011 22:22







danielle LOPEZ 25/03/2011 19:43


quelle énergie dans ces quelques mots !!! quel enthousiasme
communicatif, ça fait plaisir.... merci JF, ce témoignage arrive au bon moment ....enfin, pour moi ....


J F F 26/03/2011 17:31



L'énergie vient du texte d'origine, et sans doute du pèlerin lui-même dont on sent la détermination. Sans déflorer l'histoire, je peux te garantir qu'il l'a terminé son pèlerinage, et que sa
détermination lui a servi !



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan