25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 10:45

Quel chemin après le chemin ?

 

olivier-pantalon-noir-plan-americain.jpg      
          

Depuis le 23 mars 2011, le monde a continué de tourner. Et Olivier, marcheur au long cours, pèlerin de longue durée, traverseur d'Europe, poursuit sa marche. Echange lors d'une pause dans le sud-ouest de la France. :


- "Alors, Olivier, où es-tu maintenant ?

- Dans un gîte d'étape et chambres d'hôtes sur le chemin du Puy près de Cahors.

 

- Y a-t-il des pèlerins en ce moment ?

- Non, les premiers sont attendus le 21 mars...  J'espère simplement ne pas avoir trop de fourmis dans les jambes. Actuellement je participe aux travaux à faire sur le site. Il faut de toute façon que j'apprenne à me poser.

 

- Le philosophe Frédéric Gros dit,  dans "Marcher, une philosophie", que le chez-soi du sédentaire est une maison, un intérieur. Le marcheur au long cours a pour chez lui le dehors. Est-ce que tu ressens cela ?

- Complètement !!!! En outre il y a dans la marche telle que je la pratique quelque chose qui s'apparente à la philosophie bouddhique et à la méditation du lâcher prise...

 

-  Peux-tu expliquer ce que tu veux dire ?

- Ici, je médite, je cherche, des pensées se bousculent en moi... je médite mal dans mon chez-moi intérieur. Quand je marche ça passe. Je lâche prise, je ne m'attache pas. Ici ça fait 4 jours qu'en moi et tout autour de moi je vois des choses où tout est limité...  Quand je marche, je n'ai pas d'idées... Je les trouve !  Là je cherche... Quand je marche, je suis récepteur... là émetteur. On en revient à être et avoir, les frères ennemis. Avoir, c'est bien mais ça n'aide pas forcément à être. Dans la bible Jésus dit : mon nom est jesuis n'est-ce pas ?


- ...

- Il dit aussi "Je suis le chemin, la vérité et la vie."

Je pense que l'homme n'est pas fait pour se poser. Se poser c'est être mort.

À la télévision on te met "Paris Pékin Express", "J'irai dormir chez vous", les gens sont assis et ça fait de l'audience... Les gens rêvent de ça...

 

Malheureusement tout est virtuel. Internet... la télévision, le téléphone portable nous enferment... dans une solitude.

 

- Tu parlais de t'investir auprès des autres...

- Oui, j'aimerais recevoir, partager et donner. Partager mon expérience de l'accueil pèlerin dans un premier temps, accueil de pèlerins ou autres... Ce peut être une autre aventure, la vie est une aventure, on a tous son chemin.

Pèlerins, randonneurs, touristes, on va tous vers quelque chose.

Vers quoi ? Quand j'aurai fini le tour d'Europe j'aurai fait le tour de moi-même ; je souhaite que chacun fasse son tour...
         
Olivier-Pieczonka--2.jpg

 

Se tourner vers le divin ou vers Dieu...

 

c'est se trouver, c'est être."

Partager cet article

Repost 0
Published by J F F - dans Témoignages
commenter cet article

commentaires

Anne 26/04/2012 11:58

Bonjour, bonjour,
Pas encore rentrée, jeune Hubert.
Ce matin, à me demander combien de collines seraient à franchir avant de voir l`océan ; il est apparu au détour du chemin entre les genêts et les asphodèles en fleurs.
Un petit arrêt dans un bar à Cee et je reste ce soir à San Roque. Fisterra attendra demain. Puis Muxia.
Un article sur le blog de JFF ? Il me dit ne féliciter que ceux qui partent, pas ceux qui arrivent ¡¡¡
Avec la délicatesse qui est la tienne, tu as bien perçu comme la vie peut se charger elle-mème d`apprendre le dépouillement et parfois on ne s`y est pas "préparë".
A toi La Plata, Hubert ; elle devrait te convenir.
Bonjour Jean-François.
Bonne journée à tous deux.
Anne

J F F 27/04/2012 14:43



Des asphodèles en Galice ? Décidément cette région est pleine de beautés ! Je fais une sacrée fixation sur cette plante, quelques bonnes raisons à cela, à commencer par une chanson ...


J'ai pas mal d'infos pour faire un petit article, Chiche ! pour cela il me faut une belle photo de ce qui te paraîtrait significatif de cette aventure... Un japonais, ou un paysage couvert de
neige, des ruines romaines, des oiseaux, un monastère en un lieu désertique, deux autrichiens, toi ou ce que tu veux. Oui j'admets, j'ai une préférence pour les départs (il ne me semble pas te
l'avoir dit, mais tu l'as senti, bravo ! ), les choses qui commencent, les germes de plantes, le début des expériences, ces moments d'espoir sans limite. Mais comme l'arrivée à Santiago est
surtout le début d'autre chose, cela ne me gêne pas. Donc, n'oublie pas, une belle photo !


Tu es sur la Côte de la Mort. N'y reste pas trop longtemps !



Hubert 26/04/2012 10:01

Je suis en partie d'accord avec Anne... Les attentes ne sont pas les mêmes suivant l'âge que nous avons. Il est normal qu'après déja quelques décennies vécues nous ne marchions pas de la même
manière que lorsque nous sommes au début de notre histoire de vie. Il y a aussi une différence entre celui qui marche un ou deux mois dans son année pour s'aérer, se ressourcer, recharger les
batteries, faire un petit bilan de vie.... et celui qui marche pendant au moins 3000 jours tel un chercheur du Saint Graal...

hors contexte de l'article:

Anne, déjà rentrée? A quand un article de retour sur le blog de JFF? ;o)

Amitié à vous deux
Hub

J F F 27/04/2012 14:35



Il y a des livres qui font comprendre que le vrai St Graal, il est en soi. (Le chercheur d'or, JMG Le Clézio) OK ma remarque n'apporte rien, la question est de savoir s'il faut marcher longtemps
ou non...


Un article à propos d'Anne et de son tout récent chemin ? Pour quoi pas ?



Anne 23/04/2012 17:28

Bonjour,
Pourquoi "préparer" ?
Ou alors "se préparer" soi à être disponible, réceptif, laisser venir à soi ce qui advient.
Et pourquoi vouloir revenir changé ? On revient plus riche et on reste soi : c`est déjà pas mal ¡
Les mots d`un poète pour dire mieux :
" J`ai reçu mon invitation pour le festival du monde, et ainsi ma vie a été bénie. Mes yeux ont vu et mes oreilles ont entendu."
Ou encore du même, Tagore :
"C`est le parcours le plus distant qui m`approche le plus de toi et la modulation la plus détournée est celle même qui mène à la parfaite simplicité de l`accord."
Je cite de mémoire, alors...
Anne

J F F 23/04/2012 23:06



Merci Anne pour ton commentaire, d'autant plus que d'Espagne ce ne doit pas être très facile.


Il m'a fallu beaucoup d'années pour comprendre qu'il ne faut pas chercher à changer les autres, mais, pour un monde meilleur (y a du boulot), il faut commencer par se changer soi-même (y a du
boulot aussi). Et cheminer est un formidable moyen de se changer, le chemin nous améliore, nous rend plus profonds, nous aide à aller à l'essentiel, j'en suis sûr.


"Connais-toi toi-même" , ce n'est pas pour satisfaire ta curiosité, c'est pour ensuite devenir meilleur. Euh le "tu" ne s'adresse pas à toi, mais aux autres...



Hub 11/04/2012 14:13

Echange intéressant. Merci Jean-François. Je me souviens avoir découvert ton blog il y a un an, lors d'un précédent échange avec Olivier. Maintenant que moi-même j'ai cheminé quelques temps je ne
vois plus forcément les choses de la même manière. Et quand je lis les mots d'Olivier je me pose une question: il est bon de cheminer, d'avancer, la vie est un chemin, mais pour aller où?

J'aime beaucoup la phrase de Sénèque qui dit qu'"il n'y a de vent favorable que pour celui qui connait son port". Quand je suis parti sur le camino, je me suis dit qu'il ne fallait pas que je parte
avec une question, pour être pleinement ouvert à toutes les réponses que le chemin pourrait me donner. J'ai vécu des jours merveilleux sur le chemin, des rencontres très riches, j'ai cheminé avec
moi-même.... mais maintenant, ça fait 7 mois que je suis rentré, et j'ai l'impression d'être au même stade que lors de mon départ. Alors si demain, j'ai la possibilité de repartir, je pense que je
préparerai mon chemin autrement, non pas matériellement, mais psychologiquement et spirituellement. Je préparerai des questions pour trouver leurs réponses.

Je pense qu'à chercher partout on cherche nul part. Alors peut être que je me trompe, mais c'est un peu ce que je ressens en lisant Olivier... Comme s'il avait du mal à trouver les réponses parce
qu'il cherche partout sans vouloir s'imposer de questions.

J F F 11/04/2012 18:17



Ton point de vie est très intéressant. Je partage ton intention de préparer autrement le prochain départ. Un peu à la manière de H.S.O, l'homme du sud-ouest rencontré à Calzadilla de los Hermanillos  et revu à d'autres endroits. Mais plutôt des textes entiers... et ajouter une ou deux questions précises, très
concrètes.   Dis donc, tu parles d'un nouveau départ ?



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan