11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 21:22

Savoir-vivre sur le Chemin

 

JEAN-LUC-A-UN-PRENOM463.jpg

Pas besoin de noms...


"Sur le Chemin de Compostelle, il n'y a pas de hiérarchie, pas de supérieur ni d'inférieur, on se présente tout simplement " témoignait une personne de l'assistance lors d'une conférence tenue au Perreux (prochaine conférence le 24 juin 2011).

 

Et sais-tu pourquoi il n'y a pas de hiérarchie ? Pourquoi, au départ de leur relation, tous les pèlerins sont égaux ?

 

La tradition veut que lorsqu'on fait connaissance d'un autre pèlerin on se présente en indiquant son prénom et sa ville ou son village d'origine. C'est tout.

 

Pas de précision sur le nom, le métier, le statut, les diplômes, la fortune personnelle et le nombre de résidences ou de chevaux fiscaux dans le moteur de la voiture. Un humain parle à un autre humain. Comme si le dépouillement allait jusqu'à gommer les patronymes.

 

C'est tout et c'est énorme. Plus que de la courtoisie, cela fait partie du code de bonne conduite entre les jacquets. On a laissé à la maison son quant-à-soi, ses privilèges, ses complexes, et, avec l'aide des courbatures et des ampoules, ses certitudes.

 

D'où vient cette habitude précisément ?

De quand date-t-elle ?

On aimerait le savoir.

 

Heureux résultat : l'esprit de fraternité est immédiat.

 

Ce code de savoir-vivre en chemin contient très peu d'articles.

Quand on le veut, la vie est simple.

Partager cet article

Repost 0
Published by J F F
commenter cet article

commentaires

Maryse de Nice 28/07/2011 16:47


Pourquoi pas...Je partirai comme les autres fois,du Puy en Velay parce que cette route est magnifique.On se tient au courant pour la date exacte et pour rentrer en contact.


J F F 30/07/2011 22:37



Hey ! Si vous vous mettez d'accord et faites chemin ensemble, laissez moi un petit mot en commentaire, ça me fera plaisir de savoir que ça marche !



ladiré 27/07/2011 19:34


Bonjour Marie,
Merci pour ta proposition de partir,effectivement ce serais l'occasion de partager ce chemin, mais à savoir d'ou tu compte partir et quand exactement car en ce moment je ne travaille pas....

A bientôt
Claire


J F F 30/07/2011 22:35



Ca tombe bien sans doute. Le Chemin de Compostelle : un bon moyen de faire quelque chose de constructif ...



pulisciano 27/07/2011 15:17


Je propose à Claire ainsi qu'à d'autres qui voudraient et qui pourraient partir en fin de mois d'aôut(à partir du 21)de commencer "le chemin"avec moi,puisque je recommence le mien,à cette date,pour
se mettre en route ensemble pour un jour,une semaine,deux...pour le plaisir seulement d'être unis dans le départ.Maryse de Nice


J F F 30/07/2011 22:34



C'est sympa, Maryse, merci !


Bons préparatifs !  



ladiré 17/07/2011 14:24


Merci pour ton commentaire JF,des années que je fais des randonnées et pour tout dire c'est vraiment là que je me sens le mieux sur les chemins car pour moi qui est altruiste et aimant la
simplicité et le partage cela me procure une certaine sérénité que je ne trouve nulle part ailleurs..
Et c'est vrai qu'aujourd'hui j'inspire à allez plus loin dans ma démarche de spiritualité ..mais j'avoue que je ne sais pas vraiment comment mis prendre dans le premier pas
Merci
cordialement


J F F 18/07/2011 11:18



Une idée pour le premier pas vers la spiritualité : accepter la bénédiction du premier jour ! Ca engage énormément et ça donne le ton... Et si c'est bien fait, c'est toujours mieux qu'une
malédiction ! Tant il est vrai que dans le Chemin de Compostelle, c'est le début qui importe, et pas la fin.


Tu peux aussi te préparer une liste de pensées philosophiques ou religieuses, à l'instar de ce que faisait HSO, retrouvé sur cette page. Il en lisait une avant son départ, chaque matin, une base
pour sa méditation.


Si tu parles, Claire, du premier pas physique, c'est comme pour une rando... un peu plus longue que d'habitude.



ladiré 16/07/2011 18:37


Cette article me touche,c'est tellement vrai,moi qui est en crise identitaire,il me reste à trouver le chemin et le partager avec d'autre pélerins


J F F 16/07/2011 19:49



Chemin de miracle, pas toujours, chemin pour mieux se trouver et se retrouver, sûrement. Avec le travail sur soi et par rapport aux autres.


Je te souhaite de pouvoir partir bientôt, Claire. Et si tu ne peux le faire d'un coup, il y a souvent la possibilité de cheminer par tronçons, à la faveur de congés ou de longs week-ends pour
commencer. Pas besoin de prendre le train et d'aller loin. Partir de sa maison, tout simplement, le début d'une longue série de choses simples...    Courage ! 



Maryse 30/06/2011 17:01


Bravo pour ce commentaire qui peut nous faire méditer sur la condition humaine.C'est vrai,nous sommes tous pareils sur le chemin et c'est encore une des choses qui nous unis.Merci!


J F F 05/07/2011 23:10



Oui, Maryse, certains n'y prêtent attention, et pourtant c'est un des éléments majeurs du Chemin de Compostelle. Ainsi on n'y retrouve pas seulement la méditation (et la spiritualité qui vient
avec), le partage, l'effort (et l'estime de soi qui en découle), le silence, mais aussi une certaine égalité devant les éléments et face aux besoins fondamentaux. On en redevient terriblement
humain, à se sentir sur le même pied. Des corps, des esprits, différents, mais tellement semblables ! Merci de ton passage et de ton commentaire !



Martine, la Pèlerine 17/06/2011 12:07


Elles peuvent aussi, comme moi, le garder toute leur vie. Selon le code Napoléon toujours en vigueur, porter le nom de son mari ne repose que sur un "usage" et n'est en rien une obligation. On n'a
qu'un seul nom patronimique tout au long de sa vie, celui qu'on nous donne à la naissance. Moi j'ai juste accolé le nom de mon mari au mien... et ça se fait de plus en plus.


J F F 05/10/2011 22:50



Il y en a même qui refusent définitivement de coller quoi que ce soit à leur nom de jeune fille, si si , j'en connais dans mon entourage !    Même si je suis concerné, je m'en fous.
  MWouahahaha !     



Martine, la Pèlerine 16/06/2011 11:41


C'est tellement vrai ! Et c'est une des raisons principales qui font aimer les rencontres sur le chemin. Pour soi-même c'est aussi un "poids" de moins à porter. J'ai vraiment ressenti que je
n'étais plus "la femme de", "la fille de", la "mère de", "la chef de", "le sous-fifre de" "la voisine d'à-côté"... j'étais "Martine de Monfort-en-Chalosse" et finalement je suis peut-être devenue
la "soeur" du chemin de "Jean-François de Fontenay" ou de "Pierre-Marie de Douai".
En plus... ce "de" l'endroit d'où l'on vient donne à notre nom de jacquet un peu de la noblesse de notre condition de Pèlerin.
bises jacquaires,


J F F 17/06/2011 11:00



J'n'avais pas pensé à cette question identitaire pour les femmes. C'est très intéressant, on devrait conseiller le Chemin à toutes les femmes divorcées qui veulent reprendre leur nom de jeune
fille !


Quant à la noblesse, oui, grâce à cette tradition, tous les pèlerins en sont revêtus, même les plus simples, on n'peut pas ne pas le ressentir.  



Ismée de Voulton 12/06/2011 09:23


En concordance, je vous invite à lire ce texte : "Naissance d'un Pèlerin" : http://www.bldt.net/Om/spip.php?article883


J F F 12/06/2011 21:57



Pour faciliter la lecture, je mets le lien. http://www.bldt.net/Om/spip.php?article883


Merci, Ismée, pour cette contribution, la triple bénédiction a des échos de mon côté.


Il y aurait beaucoup à dire sur la fonction des prénoms dans le destin, la personnalité, les connotations sociales pour ceux qui les portent... Donc les prénoms, sur le Camino, et pas besoin
d'autre chose.


Comme sur le Chemin de Compostelle on rencontre beaucoup d'étrangers on n'est pas sensé connaître le poids signifiant de tel ou tel prénom (à la mode ou non, distingué ou non, régional ou non) le
problème ne se pose pas. Et c'est heureux.


 



françoise 12/06/2011 06:55


bonjour,c'est une très bonne chose,un chemin où chacun est une personne reconnu par un prénom!!!pas besoin d'en savoir plus(si d'autres se confient plus c'est leur choix)l'égalité par le prénom me
plait!!!!


J F F 12/06/2011 17:54



Oui, Françoise, les présentations se font dans une extrême simplicité, et il y a d'autres choses en plus, le fait d'être reconnu pour ce qu'on est, la fermeté de la poignée de
main, l'étincelle dans les regards, la fierté partagée d'être arrivé au moins jusque là, l'ardent désir de poursuivre, la disponibilité due aux heures, aux journées de silence, la sensibilité à
fleur de peau parce qu'on s'est débarrassé de tout ce qui est superflu... j'aimerai bien en parler, de tous ces ingrédients qui rendent heureux... voilà pourquoi la rencontre est un élément si
important sur le Camino...



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan