19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 20:23

Pourquoi tant de tordus ?

 

                Jodoigne_JPG02b-CLOCHER-TORS-DE-JODOIGNE-EN-BELGIQUE.jpg    

Sainte Marie à Jodoigne en Belgique (écouter Sylvie sur les merveilleux, les pistolets et Jupiler)

 

Quel que soit le chemin de Compostelle choisi, le pèlerin aura la chance de découvrir au moins un clocher tors. Vrillé, twisté, tordu, hélicoïdal, en spirale, enroulé, en volute, souvent de gauche à droite, on dit tors. Une curiosité qui plaît à tout le monde. 

 

C’est en France (on a les records qu’on peut) qu’il y a le plus de clochers vrillés : 35 sur les 79 que compte l’Europe.

 

Barran, voie d’Arles, Saint Côme d’Olt, voie du Puy, sont sur le chemin. Pour la voie de Vézelay, il faut faire un petit détour du côté de l’église de St Junien, à Rochechouart, à l’ouest de Limoges.

 

La voie de Paris, elle, en a deux. Si, si, deux clochers tors ! Et encore, c’est sans compter Dusseldorf et Mulheim en Allemagne. Le premier est à Jodoigne (on prononce Jodogne), en Belgique, à environ 330 km de Paris. C’est le clocher de l’église Notre-Dame qui, de sa hauteur tordue, domine les 13000 habitants. On est sur la via Gallia Belgica, qui mène de Hélécine à St Quentin, puis Paris et le sud.

 

 via-mosana.jpg

 

Le deuxième est à Reugny, un charmant village au sud de Chartres, qui sert de porte d’entrée à la Vallée de la Loire avant Vouvray . « Un clocher tors de 38 mètres de haut, construit ainsi pour mieux résister au vent, raconte Wikipedia. Il est constitué d'une flèche octogonale, qui tourne de gauche à droite de 1/16e de tour, reposant sur une tour carrée, le tout recouvert d'ardoises. »

 

PHOTOS-A-CLASSER-encore-plus-160.jpg

Reugny, silence on tourne... un peu Ph J F F 


Pour résister au vent, vraiment ? Certains expliquent que le bois a joué en séchant, qu’il a pris une mauvaise tournure et que les charpentiers, puis les couvreurs, ont suivi le mouvement, n’ayant guère le choix.

 

D’autres, plus sérieux, racontent que le diable a voulu se venger de la toute-puissance divine après certains pactes conclus avec de pauvres paysans ou des prêtres qui faisaient fausse route…

 

Et toi, qu’en penses-tu ? Le vent qu’on détourne ? le bois qui sèche mal ? le diable qui s’énerve ? Quelle est la raison de ces clochers tors ?  

 

Donne ton avis stp dans les commentaires.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sylvie la pèlerine 20/01/2014 22:13

Et sur la Via Mosana (autre grande voie belge, vers Vézelay), on trouve un clocher tors à Herve http://www.radiocamino.net/belgique/via-mosana/herve-liege

J F F 21/01/2014 11:24



En effet, Sylvie, beau clocher tors à Herve.  





Le site de la ville indique : "Ses arêtes tournent afin d'offrir moins de résistance au vent." Tu opterais pour cette explication ?


Merci pour ton commentaire. N'oublie pas de me dire quand tu seras dans les parages...



Philippe 20/01/2014 18:45

Bonjour JF

j'étais d'abord intrigué par la phrase d'accroche : Jupiler et pistolet, quelle culture pour un vrai parisien ! plus sérieusement il faut y voir la dexterité et la connaissance des maitres
charpentiers qui voulaient montrer leur savoir.
Relire pour ce faire le beau livre : Ils voyageaient la France des regrettés Barret et Gurgand, les auteurs de Priez pour nous à ... Nos chemins croisent souvent ceux des compagnons
merci pour cette belle page.
Ph

J F F 21/01/2014 11:16



Content d'avoir de tes nouvelles, Philippe. Cette fois-ci ce sont les parisiens qui passent pour des ignares ... Il y en a, mais pas que... 


Toi aussi, tu brûles, on voit que tu as traversé la Touraine où les compagnons sont et ont été nombreux. Voir la suite au prochain article...


Amitiés à tous là-haut !



Coline 20/01/2014 18:44

C'est vrai qu'on rencontre pas mal de tordus sur le chemin :-)

J F F 21/01/2014 11:11



Et vlan ! encore un coup de griffe ! Merci Coline ! Ceci dit, en tant qu'homme je ne peux pas me rendre compte de la situation... et je reconnais que le sous-titre de l'article était une
invitation un peu perverse peut-être, donc je ne me plains de rien.


On me pardonnera ? Hahahaha ! 



René 20/01/2014 17:51

Il s'agit, d'après moi, de la représentation de la flamme d'un cierge, symbole de vénération, de prière, d'adoration à Dieu.

J F F 21/01/2014 11:08



Merci René pour cette contribution. C'est vrai que cette vrille fait penser à la flamme d'une bougie oups pardon d'un cierge, tout un symbole ! Je crois bien que tu brûles ! 



Danielle Lopez 20/01/2014 14:15

Bonjour JF , contente de me retrouver ici !!!
J'aime bien ces clochers tors, retors, vrillés , tordus, penchés avec élégance et bienveillance ! A l'image des hommes qui les ont élevés et qui sont un peu tout ça à la fois...je crois .
Je n'en connais qu'un : celui de Reugny ,avec son église aussi belle dedans que dehors !!
Merci pour cet article qui me redonne l'espoir ....le mot clé est Reugny !!
Une bise
Danielle

J F F 21/01/2014 11:06



Bien sûr Reugny est un bon souvenir, un gentil fiston couvert d'inscriptions  (comprenne qui pourra), la fin de belles rigolades. Un nouveau départ un jour d'octobre ensoleillé, avec une
brocante dans toutes les rues du village.  


Tu ne profiterais pas de cet article pour donner un coup de griffe aux hommes ? Héhé, tombée dans le panneau. Faut-il préciser qu'il y a des femmes pas simples, mais alors pas simples du tout !
Juste quelques-unes, je ne généralise pas. Hahahaha ! Et bien sûr aucune des lectrices de ce blog. Que je les aime ... 


Bises à toi aussi 


J F F 



marie 19/01/2014 23:31

J'ai envie de m'en référer à un adage bien connu "qu'importe le flacon, pourvu qu'on aie l'ivresse". Autrement dit, qu'importe la raison du clocher tors, seule compte leur beauté.
D'ailleurs, la preuve qu'ils ne nous laissent pas indifferents, comme ce serait le cas d'un clocher "normal" : JFF en fait un article sur son blog :-)))

J F F 20/01/2014 09:34



  Dis donc, tu ne te mouilles pas et ne t'engages pas sur des hypothèses ! Un signe de grande sagesse ?
Félicitations d'avoir au moins posté un commentaire, Marie ! Je crois qu'en parlant de beauté, tu n'es pas loin de la réponse qui donnera ma version dans un article qui suivra... Hahahaha !
D'autres commentaires ? 



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan