8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 21:21

Récit       El Acebo – Ponferrada - Cacabelos

                32 km

 

 EL-ACEBO-3-BIS.jpg

 Le Houx  Photo J F F


Pas trop envie de quitter El Acebo. Le village a un petit quelque chose des hameaux montagnards connus dans l'enfance et on s'y sent bien. Le dortoir est déjà déserté par les autres quand je referme la porte.

 

La rue descend en pente douce, le chemin qui suit descend aussi. Il suffit de se laisser rouler, sachant que je dois traverser un grande partie du Bierzo aujourd'hui.

 

Quitter les bruyères, s'entourer d'une végétation plus sèche, sentir les odeurs semblables à la myrte, et le parfum du lavandin. Il n'y a que 700 m à dévaler, mais tout change. La terre est presque pelée, les rochers affleurent par endroits, et en dégringolant de pierre en pierre, à un moment, j'entends les cloches d'un troupeau invisible, qui paît plus haut.

 

La pensée navigue un peu dans tous les sens : les amis de Nouvelle Calédonie et la philosophie de leurs lectures, Rousseau et ses rêveries, la nature et sa beauté divine, et bien d'autres choses encore. 

 

A un moment le regard embrasse toute cette vallée du Bierzo, active, lumineuse, centrée sur Ponferrada. Au-delà sont les dernières montagnes avant Santiago mais je ne sais pas localiser le passage des jours à venir, le Cebreiro. J'aimerais pouvoir dire "C'est là que je vais passer", repérer le col qui m'ouvrira la porte de la Galice. Le chemin va m'y mener.

 

A Molinaseca, je téléphone à la maison. Sensation désagréable de l'éloignement...

 

ENTRE-MOLINASECA-ET-PONFERRADA-BIS.jpg

Clin d'oeil    Photo J F F


Traversée du joli village de Campo, puis de Ponferrada.  Les souvenirs des Templiers sont réels cette fois-ci, avec le château aux murs de 162 m de long. En face, la Vierge est apparue à l'un des moines-soldats, au sommet d'un chêne, la Virgen de la Encina.

 

BIERZO-CAMPONARAYA-BIS.jpg

Pris dans le Bierzo  Photo J F F 

 

Le fond de la vallée est un pays neuf, un peu l'inverse de la meseta, au physique comme dans l'esprit. Humidité naturelle, richesse et variété des cultures, fort peuplement, maisons proprettes, et montagnes tout autour.

 

Dans la petite côte au milieu des vignes, après Camponaraya, il fait une belle chaleur, je me rafraîchis les pieds dans le courant rapide d'un petit canal d'irrigation. Passent quelques pèlerins qui s'amusent de me voir patauger. C'est le moment que choisit un grand gars, entrevu déjà 3 jours plus tôt, pour faire comme moi.

 

-         Comment t'appelles-tu ?

-         Woïté !

 

Un prénom qui ne me dit rien au départ. En réalité mon interlocuteur s'appelle Wojcek. Il est tchèque.

 

Sur le chemin, on a deux possibilités:

-         soit on choisit de marcher seul pour plein de bonnes raisons,

-         soit on se rend attentif aux rencontres que l'on peut faire, et les bonnes raisons ne manquent pas non plus.

J'avais décidé cette année d'être seul le plus possible. Méditer, contempler la nature, écouter, écouter le silence qui parle.

 

Le bain de pieds terminé, c'est ensemble que nous reprenons la route. Bah, ! il sera bien temps plus tard de m'isoler à nouveau ! Conversation, présentations. Wojcek ne parle pas fort, semble avoir une grande énergie interne, il a un regard bleu dur caché par des lunettes aux montures trop épaisses. Il est parti de St Jean Pied de Port. Sa motivation religieuse est très forte, à chaque église ou chapelle, il a l'air imprégné d'une grande dévotion. Je suis content de parler de mes convictions comme de mes doutes sans qu'il cherche à me contrarier ou à me convertir.

 

Je lui raconte ma mésaventure de Leon et de l'air idiot que j'avais, les quatre fers en l'air après ma bénédiction ratée. Il me dit :

-         Combien de kilomètres dis-tu avoir fait ce jour-là ?

-         Trente-trois, pourquoi ?

-         A mon avis, c'est plus, ça doit faire quarante, quarante-trois kilomètres...

 

C'était donc ça ! Grosse chaleur + fatigue du deuxième jour + trop de kilomètres. On peut se passer de beaucoup de choses en chemin, mais pas de se rappeler les simples règles de calcul...

 

A Cacabelos, le refuge est aménagé autour de l'étrange Sanctuaire de la Cinquième Angoisse. Le refuge est plein. Il n'y a plus qu'à dormir dehors. Ca ne sera pas la première fois.

 

Un autre pragois me prête son matelas en caoutchouc, nous assistons à une messe. Eh oui, c'est la leçon que j'ai retenue de Sahagun, quand j'y étais arrivé l'an dernier... j'ai compris qu'essayer de prier ensemble c'est mieux que tout seul. Après la cérémonie, discussion à bâtons rompus en pique-niquant au pied du pont, au bord de la rivière, avant la nuit.

 

Pour dormir, nous choisissons le parc public, près du refuge. Installation du bivouac dans une demi obscurité : heureusement il y a l'éclairage public. Personne ne s'inquiète de voir deux types couchés sur la pelouse du jardin municipal. Les pèlerins ont un statut privilégié.

 

Pour une fois, j'ai de la peine à fermer l'œil : est-ce le bruit des voitures ? est-ce la Sixième Angoisse, que je ne connais pas plus que la Cinquième ?

 

Il faut pourtant se reposer, vu ce qui m'attend

demain matin...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by J - dans Récit
commenter cet article

commentaires

danielle LOPEZ 15/01/2011 23:19


il y avait quand même 300 personnes à canaliser, passablement indisciplinées (je sais, j'en faisais partie !)
et je trouve que vous en êtes bien sortis !!


danielle LOPEZ 08/01/2011 23:01


j'aurai été nue que tu l'aurais mème pas remarqué, tellement tu courrais partout !!
Mais je ne t'en veux pas lol !
JF le Zébulon de Compostelle 2000 !!!


J 15/01/2011 22:17



Difficile d'être cool et d'être attentif à plein de choses à la fois ! La prochaine fois l'organisation sera encore meilleure !



danielle LOPEZ 09/12/2010 07:42


belle balade chaleureuse ce matin !!!
tout est gelé dehors .....et dans ces quelques lignes on se sent comme dans une bulle protectrice ! certes, tu as eu mal aux pieds....tu as dormi dehors
mais tu ne parles à peine , et toujours avec humour et ce "brin" de poésie qui rend tes récits si agréables à lire !
bon, en attendant,revenons à la triste réalité du jour !!
comment ça va à Paris ?
est ce que c'est toujours aussi "joli".....
à dimanche , j'ai hâte , mon string est déjà dans mon sac !
bises
Danielle


J 08/01/2011 21:54



Pas vu tout ce que tu promettais, mais je ne t'en tiens pas rigueur   LOL



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan