2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 21:06

Récit       Terradillas de los Templarios – Sahagùn

Texte sonorisé  14 km 

 

EN-ESPAGNE-063---SAHAGUN-TER.jpg

    Ailleurs, à Sahagùn         Ph. J F F

 

 

Vers l'est, les villages sont nimbés de la lumière du soleil levé. Image pieuse.

 

Alors cette sainteté comment la voir ? comment s'en approcher ? Un pratiquant est-il plus proche de la sainteté, un pratiquant comme Romano, par exemple ? A propos, je ne l'ai pas revu. Vite l'esprit remet la vérité en place : un saint n'est pas forcément un pratiquant.

 

Un peu partout des pèlerins en chemin, devant, derrière. Et sur le côté, ceux qui préfèrent longer la nationale.

 

Pas la peine de la jouer modeste, quand depuis plusieurs semaines on parcourt vingt-cinq à quarante kilomètres chaque jour, quatorze, c'est une promenade. La marche est courte ce matin, le troisième tronçon s'achève. Il s'agit de prendre à Sahagùn le train de retour après 557 km cette année.

 

Justement on y arrive, à Sahagùn, la ville où triomphe l'art mudéjar. Le village s'est agrandi autour d'un monastère puissant et Francs, Juifs et Maures se côtoyaient dans leurs affaires... San Facundo s'est déformé en Sahagùn, un nom plein de mystère et enchanteur. A l'inverse du  mozarabe, le mudéjar est ce style des musulmans sous domination chrétienne.  Eglises et palais de brique, arcatures aveugles...

 

Billet et horaires de train en poche, j'entre à l'église San Lorenzo, j'ai tout mon temps jusqu'au début de l'après-midi. Beaucoup de monde à l'intérieur, attendant le début de la messe. Les murs sont enduits et peints en blanc et jaune. Entre les piliers, des retables dorés, des statues. Justement on dirait un St Jacques  là-bas sur la droite. En s'approchant, on reconnaît plutôt St Roch, en tenue de pèlerin qui n'est jamais arrivé, bubon de peste à la cuisse, chien au pied.

 

Retour au fond de l'église. A ce moment-là, dans l'assistance, quelqu'un me fait un grand signe. C'est Romano !

 

Il vient me rejoindre près des portes :

- La messe va commencer, il y a une place de mon côté !Tu pourras t'asseoir !

- Pas le temps, menté-je, je dois partir. Je rentre aujourd'hui. Mais donne-moi ton adresse, je t'enverrai ta photo sous la pluie.

 

Un quart de seconde, déception sur son visage. Puis, l'adresse marquée dans le carnet de notes, de ses deux mains il prend chaleureusement la mienne :

- Bon retour  !!

Il ira jusqu'au bout du chemin, d'un trait. Mon souhait a de la difficulté à sortir de ma gorge :

- Bon chemin, Romano !

 

L'église bourdonne, elle est pleine à craquer, maintenant. A peine sorti, je regrette mon refus de prier avec tous ces gens.

 

Cesser de dire non à tout instant... Qu'importe, si tu n'es pas d'accord sur tout ! Prier, si possible, c'est prier ensemble, surtout un dimanche de Pentecôte,

 


le jour des langues étrangères...

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by J F F - dans Récit
commenter cet article

commentaires

Anne 03/09/2012 09:42

Tout cela étreint un peu le coeur...
Et rend ton choix de la mélodie de Chopin très percutant(je ne l' avais pas compris) pour ton article d' avant mais qui est du temps d' après...
J' ai bien tout suivi, non ? Hihihi. Ne me sème pas !
Anne

J F F 03/09/2012 14:12



"Les premiers seront les derniers" a-t-on dit. Et le temps passé devient l'avenir. Retournement à la manière des figures de l'art roman. Conversion ?



Anne 03/09/2012 09:30

Bonjour JF,
Sans risque de me tromper (!)quel bel article ! Je l' apprécie tout particulièrement et le relis.
Merci de nous emmener plus loin sur ton chemin. De le partager.
"Plus loin" ? Encore que... Nous en étions, il y a peu, à l' arrivée en gare de Sahagùn. Tu repars déjà, après seulement 14kms, qui plus est dans l' autre sens ! A la première lecture, certes à une
heure indue de la nuit, il m' a fallu quelques instants pour "accommoder" ma vision du chemin : "Mais c' était où, déjà, Sahagùn ? Avant Terradillos ou après ?" Génialissime, cette trouvaille de
narration ! As-tu bien conscience de ton talent ?
J' ai plus appris sur Sahagùn (quel étonnant idiome dans la langue de Cervantès!)en te lisant que je ne l' ai fait en la traversant. J' étais malade, alors (ben oui,une fois par Camino), et je
pratiquais plus, sur ce premier chemin, lorsque cela n' allait pas, la politique du "je ne me pose pas ; j' avance et qu' on en finisse au plus vite." Je regrette, aujourd' hui d' être passée à
côté des splendeurs dont tu nous parles.
... Ton évocation de saint Roch "le pèlerin qui n' ai jamais arrivé", celle de ton émotion, palpable, tout cela étreint un peu le coeur...
Bonne journée.
Anne

J F F 03/09/2012 14:10



Merci, mais n'exagérons pas... tant mieux si j'ai su partager ce sentiment désagréable qu'on ressent quand on voit les autres continuer le chemin et pas nous... ce qui rend les pèlerins par
petits bouts tout simplement héroïques (j'exagère à peine).


Ah, avec cette façon de raconter en remontant le temps, c'est sûr que la tâche n'est pas facile. J'espère que ce procédé incite à relire les articles qui suivent pour voir à peu près où on en
est... Mais nous y arriverons, au grand jour du départ, patience !



Présentation

  • : chemincompostelle
  • : tout ce que vous voulez savoir sur le chemin de Compostelle en général et la voie de Paris en particulier. Si la réponse n'est pas dans un article, posez des questions, on vous répondra. Bonne lecture !
  • Contact

MODE D'EMPLOI

Renseignements pratiques ci-dessous dans la même colonne.

 

Utilisez le moteur de recherche (Recherche ci-dessous) pour trouver rapidement réponse à vos questions.

 

Cheminez à votre guise d'un article à l'autre. Les premiers articles affichés sont les derniers publiés. Cliquez sur la bannière en haut pour revenir à l'article le plus récent.

 

Si c'est le Récit qui vous intéresse : en bas de chaque article du Récit le lien sur les derniers mots permet, d'un clic, de passer au jour suivant. Pour aller au premier jour du Récit, cliquer ici.

Un petit mot fait plaisir : laissez des commentaires (en bas de chaque article). C'est aussi un moyen d'avoir plus d'infos. 

 

Inscrivez-vous plus bas, même colonne, au suivi du blog-newsletter (gratuit et sans risque) ; vous serez informés automatiquement de la publication de chaque nouvel article.

Recherche

.

Informations pratiques

INFOS PRATIQUES VOIE DE PARIS

CREDENCIAL BIS  

Document obligatoire : 

 

Le crédencial 

PHOTOS A CLASSER encore plus 089 BIS  

Paris - Tours via Chartres :

Carte globale et belles étapes

 

images.jpg  

Trouver un logement pèlerin

Hébergements à Paris et alentours

 

ITINERAIRE EN ILE DE FRANCE 55 km

Tracés à télécharger

chateau-d-ecouen 

staticmap2-EXTRAIT.png

 

Châtenay en France

       -

Sarcelles

 

PHOTOS A CLASSER 2 105 BIS

staticmap2-extrait-sarc-st-denis.png

 

Sarcelles

       -

Saint Denis

 

 PHOTOS A CLASSER 2 093 TER   staticmap2-extrait-st-denis-paris-t-st-jacques.png

 

Saint-Denis

         -

Tour St Jacques à Paris

 

 PHOTOS A CLASSER 008 BIS staticmap2-extrait-de-paris-st-jacques-a-f-de-verrieres.png

 

Tour Saint Jacques

         -

Forêt de Verrières

 

 vie1 SOEURS SCE SITE DE L4ABBAYE staticmap2-extrait-de-f-de-verrieres-a-vauhallan.png

 

Forêt de Verrières

     -

Vauhallan